Agrandissement de la mairie

Afin d’offrir aux citoyens des services optimisés dans des locaux mieux adaptés, le conseil municipal a décidé d’agrandir la mairie.

Évaluation et analyse des couts

Les couts de construction, d’honoraires professionnels et de contingences ainsi que les frais de financement s’élèvent à 4,5 M$. Grâce à l’octroi d’une subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), ce montant est réduit de 2 445 180 $, provenant du programme Réfection et construction des infrastructures municipales, ce qui représente près de 60 % des couts admissibles.

Dans l’analyse du projet, il importait de tenir compte que la mairie, construite en 1934 en tant qu’école du village, est un établissement vieillissant et que des travaux de réfection s’avéraient nécessaires dans les prochaines années. En considérant toutes les sommes requises pour la mise aux normes de la toiture et du système de chauffage de la mairie, de même que les dépenses liées aux espaces locatifs (le 206, rue Principale et la roulotte de l’édifice Léon-Taillon), il était nettement plus avantageux d’investir dans la réfection du bâtiment et de procéder à son agrandissement, un scénario qui répondait également à l’objectif d’optimiser les services offerts à la population.

  Analyse de rentabilité révisée

Le projet en bref

Plans d’aménagement     Intérieur • Niveau 1   |     Intérieur • Niveau 2   |     Intérieur • Niveau 3    |     Extérieur

Mairie rénovée 2019 - Perspective arrière

Mairie rénovée 2019 - Perspective arrière

  • Les travaux ont débuté la semaine du 10 septembre 2018.
  • La nouvelle mairie permettra d’accueillir environ 36 employés de 6 services qui travailleront quotidiennement sous un même toit, et ce, pour le bénéfice des citoyens.

Cabinet du maire | Direction générale, incluant les technologies de l’information
Service des communications et des relations avec les citoyens | Service des finances
Service du greffe  |  Service de l’urbanisme et de l’environnement

  • Durant les travaux, le personnel de la mairie a été relocalisé dans d’autres édifices municipaux afin de minimiser les couts.
  • En conformité avec la politique à l’égard des personnes handicapées, ces travaux de réfection rendront la mairie conforme à l’accessibilité universelle. Un ascenseur permettra d’accéder aux différents niveaux et des rampes d’accès permettront à tous d’accéder au bâtiment sans limitation.
  • Le terrain de la mairie donnant sur la rue Principale sera aménagé en place publique, un lieu de détente dont toute la population pourra profiter.
  • La mairie a rouvert ses portes le 30 septembre 2019 avec le Service des finances et le Service du greffe. Suivant une seconde phase de déménagement, la Direction générale et le Cabinet du maire, le Service des communications et des relations avec les citoyens, le Service des ressources humaines et Service de l’urbanisme et de l’environnement s’y sont également installés le 4 novembre.

Avancement des travaux

Consultez nos communiqués qui détaillent les travaux complétés, en cours et à venir.

27 juin (première visite officielle)
  Communiqué

5 juillet
  Communiqué

17 juillet
  Communiqué

14 aout
  Communiqué

18 septembre
  Communiqué

16 octobre
  Communiqué

Une mairie qui répond aux critères d’accessibilité universelle

Soucieuse d’offrir un milieu de vie sain, accessible et qui favorise l’épanouissement de ses citoyens, la Municipalité s’est assurée que son bâtiment réponde aux critères d’accessibilité universelle. En effet, conformément à sa politique à l’égard des personnes handicapées, la Ville a profité de ces travaux de réfection pour rendre conforme le bâtiment en y prévoyant, entre autres :

  • un ascenseur qui permet d’accéder aux différents niveaux;
  • des rampes d’accès permettant à tous d’accéder au bâtiment sans limitation;
  • des fontaines d’eau à double niveau;
  • des boutons-poussoirs et des portes automatiques sur la majorité des portes principales accessibles au public;
  • un comptoir d’accueil du service aux citoyens conçu pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite;
  • des cases de stationnement réservées à proximité de la porte principale;
  • des corridors d’une largeur suffisante afin d’assurer la bonne circulation des personnes à mobilité réduite.

Un bâtiment qui respecte l’environnement

Que ce soit par rapport à l’eau potable, au papier, au plastique ou même à l’électricité, la Ville porte une attention particulière afin de réduire sa propre consommation et de rendre les consommateurs plus écoresponsables. Dans cette perspective, les travaux d’agrandissement de la mairie ont notamment été l’occasion :

  • d’intégrer des ilots de tri (déchets, recyclage et compost) tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment;
  • d’installer de nouveaux collecteurs de piles, de cartouches d’encre et de téléphones dans le hall du bâtiment afin de favoriser la récupération et une meilleure gestion de ces matières;
  • de changer tous les luminaires par un éclairage aux DEL et d’installer un système de contrôle d’éclairage intelligent permettant d’ajuster l’intensité lumineuse dans les locaux en fonction de la luminosité extérieure et donc de réduire la consommation énergétique;
  • de remplacer l’ancienne chaufferie à l’huile par le gaz naturel, ce qui permet d’avoir un système plus performant et moins énergivore;
  • de remplacer l’usage du papier à main par des sèche-mains à faible consommation énergétique.

La mairie, centre névralgique des mesures d’urgence

Advenant le déclenchement d’une mesure d’urgence et afin de pouvoir offrir tous les services essentiels aux citoyens, une imposante génératrice a été installée à proximité du stationnement. Entourée d’une clôture végétale en saule et d’un panneau insonorisant, cette génératrice permettra d’approvisionner la mairie en électricité afin de permettre au personnel municipal de venir en aide aux sinistrés.

Implantation d’une œuvre d’art

Le projet d’agrandissement de la mairie étant assujetti à la Politique d’intégration des arts à l’architecture, un processus de consultation, coordonné par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et assumé par un comité composé de quatre personnes, a été amorcé. Le conseiller municipal responsable des travaux publics et immeubles, Richard Pelletier, le directeur général, Jean-Marie Beaupré, la coordonnatrice culturelle, Julie Patenaude  et l’architecte du projet ont été nommés pour agir au sein de ce comité jusqu’à l’étape de la recommandation de l’œuvre et de la signature d’un contrat entre le propriétaire et l’artiste.

À la suite du processus de sélection, la Ville a autorisé la signature du contrat avec madame Louise deLorme pour la réalisation de l’œuvre et mandaté madame Yalda Razi, architecte, du Groupe Marchand Architectes Design inc., pour la planification et la supervision de l’installation de l’œuvre en collaboration avec l’artiste. Le budget affecté a été déterminé en fonction du cout de construction et le montant total à réserver pour l’ensemble du processus d’intégration correspond actuellement à 25 037 $, soit 21 171 $ pour la réalisation de l’œuvre et 3 266 $ pour les frais de services administratifs.

Arpège par Louise deLorme

De style baroque, confectionnée en acier Corten d’un demi-pouce d’épaisseur et d’un poids approximatif de 1 500 livres, l’œuvre intitulée Arpège par Louise deLorme conjugue abstraction et figuration. D’une hauteur de 12 pieds et ne nécessitant aucun entretien, cette sculpture anime le site entourant la mairie et la place des Générations. Sise entre l’ancien bâtiment et la nouvelle section, Arpège permet de faire le lien entre le passé et le présent, entre le cœur villageois et la montagne. Cette pièce est la première œuvre d’art publique située sur le territoire de Saint-Basile-le-Grand.

  Service du génie