Gestion des eaux usées

Il est primordial que les eaux usées soient gérées adéquatement afin de protéger la santé publique, de préserver les cours d’eau et d’offrir un environnement sain aux générations futures.

Traitement des eaux usées

La Régie intermunicipale d’assainissement des eaux usées de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Basile-le-Grand (RIAEU) a pour mandat de traiter, par divers processus mécaniques et chimiques, les eaux résiduaires (ménagères, sanitaires, industrielles et pluviales) afin d’en retirer les principaux polluants avant de les rediriger vers la rivière Richelieu.

Séances publiques 2018

Les jeudis à 9 h
RIAEU    Station d’épuration

  • 25 janvier
  • 15 mars
  • 7 juin
  • 20 septembre
  • 22 novembre

Gestion contractuelle

La RIAEU est assujettie à la Loi sur les cités et villes pour tous ses appels d’offres et contrats.

  Politique de gestion contractuelle

Pour obtenir la liste des contrats octroyés par la RIAEU, visitez le site officiel des appels d’offres du gouvernement du Québec (SEAO).

  RIAEU
450 653-2228  |  riaeu.stbb@qc.aira.com

Réseau d’égouts sanitaires

La Ville doit se conformer aux lois et règlements du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, dont sa position sur l’application des normes canadiennes de débordement des réseaux d’égout municipaux qui fait en sorte qu’aucun prolongement du réseau d’égout susceptible d’augmenter la fréquence de débordements sans mesures compensatoires n’est autorisé.

En mai 2016, la Municipalité s’était engagé à faire parvenir au Ministère, dans un délai maximal de trois ans, un plan de gestion du réseau d’égouts sanitaires respectueux des nouvelles exigences en matière d’environnement ainsi qu’une liste de mesures à réaliser dans un délai maximal de cinq ans, selon l’envergure des travaux à effectuer.

Afin de limiter les débordements d’égouts sanitaires dans les cours d’eau récepteurs, à la séance ordinaire du 4 décembre 2017, le conseil municipal a résolu de prendre des mesures compensatoires, de réaliser un plan de gestion des débordements d’égout avant mai 2019 et d’effectuer certains travaux d’amélioration en fonction du document ci-dessous préparé par les Services techniques (génie et travaux publics).

  Sources de captage et d’infiltration • Travaux envisagés pour améliorer la situation actuelle

Ouvrages de surverses

Le réseau d’égout comporte des ouvrages de surverses (ou ouvrages de débordement) composés d’une chambre souterraine de régulation qui dirige, en conditions normales d’opération, les eaux usées dans le réseau de collecte et d’interception jusqu’à la station d’épuration.

Par temps de pluie, de fonte ou lors d’une opération associée à l’entretien ou à une déficience, les apports excèdent la capacité de régulation et cet excédent est débordé par l’ouvrage en question vers les cours d’eau. C’est sous ces conditions qu’une partie des eaux combinant des eaux de pluie et des eaux usées s’écoule vers le cours d’eau récepteur durant une courte période.

Source : Ville de Montréal

Installations septiques

En 2015, la Ville a mis en place un cadre de gestion des installations septiques afin de s’assurer que chaque résidence isolée non reliée au système d’égout, soit près de 300 sur le territoire, soit dotée d’une installation conforme à la règlementation provinciale. En savoir plus…

  Service de l’urbanisme et de l’environnement