Logement

Sur son territoire, la ville compte des logements pour les personnes ayant un revenu modeste (familles et ainés) ainsi que pour celles en perte d’autonomie ou ayant des besoins particuliers en habitation.

Hébergement adapté

Maison Dauphinelle (depuis 2005)

La Maison Dauphinelle comprend 35 studios (1 ½ et 2 ½) pour des personnes autonomes ou en légère perte d’autonomie ainsi que 52 unités en ressources intermédiaires (dont 40 en section sécurisée, incluant un encadrement quotidien complet), adaptées aux personnes ayant une perte d’autonomie physique ou des déficits cognitifs. Sa mission est d’offrir un milieu de vie empreint de respect et de sécurité, tout en offrant un environnement confortable et chaleureux ainsi qu’un service personnalisé et respectueux.

Il s’agit d’une résidence d’hébergement dont les propriétaires sont liés par un contrat avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est. Elle offre à ses occupants des services qui comprennent un suivi médical et psychosocial, et le CISSS, par l’intermédiaire de ses professionnels, veille à la qualité des services qui y sont offerts.

Information sur l’hébergement et l’admission en ressources intermédiaires
CLSC des Patriotes

Consultez aussi…
Registre québécois des résidences privées pour ainés

Logements sociaux

La Société d’habitation du Québec (SHQ) a pour mission de favoriser l’accès des citoyens à des conditions adéquates de logement. Elle offre des logements communautaires abordables aux familles à faible revenu ainsi qu’aux personnes ayant des besoins particuliers en habitation; cette intervention sociale joue un rôle important dans l’amélioration de la sécurité publique et la prévention de la criminalité.

Différents programmes gouvernementaux d’aide financière s’adressent entre autres aux offices municipaux d’habitation (OMH) afin de créer et d’offrir en location des logements de qualité abordables.

Conditions d’admissibilité

  • Être autonome;
  • être résidant de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) depuis 12 mois (consécutifs ou non) durant les 24 mois précédant la demande;
  • avoir des revenus inférieurs au maximum établi par les règlements selon les grilles de la SHQ ou celles établies par l’OMH.

La composition du ménage et l’âge de ses membres déterminent la résidence à laquelle il est admissible sur le territoire grandbasilois.

Familles

Résidence Justine-Trudeau
Construite en 2004 grâce au programme AccèsLogis Québec

Personnes autonomes de 60 ans et plus

Résidence Daragon-Lafrance
Construite en 1979 grâce au programme Habitation à loyer modique

Résidence Julie-Viger
Construite en 2004 grâce au programme Logement abordable Québec (LAQ)


Détection du radon
Des opérations de détection du radon dans l’ensemble des habitations à loyer modique (HLM) seront effectuées jusqu’en décembre 2018.

Demande de logement

Les personnes qui désirent faire une demande doivent remplir le formulaire prévu à cette fin accessible sur le Web et à la mairie ou en s’adressant à la direction de l’OMH. En conformité avec la Charte canadienne des droits et libertés, toutes les demandes seront examinées sans discrimination.

Formulaire • Demande de logement à loyer modique
Le même formulaire est utilisé pour les programmes Habitation à loyer modique et AccèsLogis.
Accédez au site Web de la SHQ

Regroupement d’Offices municipaux d’habitation

Le projet de loi no 83 modifie quelques dispositions législatives en matière municipale dont la Loi sur la Société d’habitation du Québec afin de permettre de constituer un office régional d’habitation (ORH) sur le territoire de toute municipalité régionale de comté (MRC) ou un office municipal issu de la fusion d’OMH existants. Le gouvernement souhaite regrouper les 538 OMH pour une répartition projetée de 97 ORH dans la province.

À ce jour, la restructuration du réseau des offices d’habitation avance rapidement, avec plus de 92 % des regroupements qui ont entamé des démarches. Selon les analyses effectuées par la Société d’habitation du Québec (SHQ), ce regroupement régional présente quelques avantages dont :

  • l’amélioration des services offerts aux locataires;
  • une plus grande accessibilité aux logements disponibles;
  • une offre de services équitable dans tout le parc immobilier.

Une connaissance plus approfondie du domaine du logement social par la présence de personnel à temps complet et d’administrateurs ayant des compétences en gestion contribuera aussi à améliorer les services.

Pour la vallée du Richelieu, six offices d’habitation seront regroupés représentant 436 unités d’hébergement.

À la séance ordinaire du 16 janvier 2017, Line Marie Laurin, conseillère municipale • District 2, responsable de la famille, des ainés et enfants, a été nommée pour agir au comité de transition et de concertation visant la mise en place de la structure régionale des OMH.

À la séance ordinaire du 3 juillet 2017, le conseil municipal a recommandé favorablement le dépôt du plan d’affaires du regroupement régional de la vallée du Richelieu à la Société d’habitation du Québec pour la poursuite des démarches, particulièrement aux fins de reconnaissance d’un ORH de niveau 5.