Réseau actif de dépistage des ainés à risque (projet RADAR)

Briser l’isolement chez les ainés

Grâce à la généreuse contribution et l’implication de L’Œuvre Léger, le Centre d’écoute Montérégie a repris en 2015 le projet RADAR, lequel s’étend maintenant à la vallée des Patriotes, visant à briser l’isolement chez les ainés, dépister efficacement les personnes qui vivent une problématique et contribuer au maintien et au mieux-être des ainés dans leur milieu de vie.

Une entente de collaboration est intervenue le 5 avril 2016 entre le CISSS Montérégie-Est, la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent, le Centre d’action bénévole Les p’tits bonheurs de Saint-Bruno-de-Montarville, le Centre de bénévolat de Saint-Basile-le-Grand et le Centre d’écoute Montérégie.

Pour remplir sa mission, le regroupement mise sur la responsabilité citoyenne en mettant de l’avant la vigilance de tous les secteurs de la communauté afin de répondre le plus adéquatement et le plus rapidement possible aux besoins de l’ainé en situation de vulnérabilité.

Des citoyens de tous les secteurs de la communauté peuvent être formés pour dépister les ainés vulnérables, prendre contact avec eux et les référer au CLSC pour une aide psychosociale ou aide à domicile, avec leur consentement. Le citoyen RADAR doit se familiariser avec des notions du vieillissement, des préjugés, de l’isolement social ainsi que ses conséquences possibles (perte d’autonomie plus rapide, détresse psychologique, suicide, maltraitance), être attentif et vigilant afin de pouvoir déceler les signes précurseurs et agir. Suivant un dépistage, la présence d’un veilleur est offerte par un bénévole du Centre de bénévolat qui rendra visite à la personne en détresse et un suivi téléphonique sera assuré par le Centre d’écoute Montérégie.

La Ville s’est assurée que les membres du personnel de première ligne soient formés pour agir en ce sens.

  Centre d’écoute Montérégie