Guêpes fouisseuses (de sable)

La Municipalité est confrontée depuis quelques années à la présence de guêpes fouisseuses dans certains parcs et aires de détente, particulièrement lors de températures chaudes qui contribuent à la prolifération de cet insecte.

La guêpe désigne environ 900 sortes d’insectes à travers le monde ayant généralement un abdomen jaune rayé de noir dont la femelle porte un dard venimeux. Les guêpes fouisseuses, aussi appelées guêpes de sable, peuvent être observées par leurs activités au-dessus de terrains sablonneux où elles creusent des terriers afin d’y pondre leurs œufs, un habitat parfait par temps chaud et sec.

Un danger?

Ces guêpes dites solitaires sont moins agressives et cherchent plutôt à s’éloigner lorsque dérangées. Il n’est toutefois pas impossible qu’elles puissent piquer si l’on parvenait à les attraper à mains nues ou si on leur marchait dessus déchaussé. Les personnes souffrant d’allergie doivent donc demeurer vigilantes!

Leur rôle dans l’écosystème

Ces guêpes chassent les insectes nuisibles et contribuent à la pollinisation des plantes à fleurs ainsi qu’à la biodiversité du milieu de vie.

Mesures préventives et de contrôle des populations

Pour contrôler leur présence et réduire l’infestation, la Ville râtèle régulièrement les zones sablonneuses touchées par la présence des guêpes afin de perturber la structure du sol et ainsi boucher l’accès à leurs terriers ou nuire à l’établissement de nouveaux terriers et, si nécessaire, tamise le sable afin de réduire le nombre de cocons.

Par ailleurs, depuis 2016, un nouveau type de sable utilisé dans certains parcs semble avoir diminué la présence de ces insectes.

  Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire