Foyers à l’éthanol

Le foyer à l’éthanol ne devrait pas être utilisé comme un appareil de chauffage. Il est déconseillé pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires puisque son utilisation engendre une certaine pollution intérieure qui peut provenir, entre autres, de l’éthanol imbrulé, de la présence d’additifs dans le combustible et des produits de combustion.

Il est recommandé de choisir un appareil portant une marque de certification canadienne.

Règles à suivre lors de l’installation

  • Suivez attentivement toutes les directives du fabricant.
  • Placez le foyer dans une pièce de dimension suffisante en raison des risques d’intoxication propres à la combustion de l’éthanol.
  • Installez le foyer dans un endroit dégagé, loin des matières combustibles.
  • Utilisez uniquement des accessoires recommandés par le fabricant (pierres, buches etc.) à l’intérieur ou autour du foyer.

Utilisation sécuritaire

  • Attendez que le foyer soit éteint et vide de combustible pour le déplacer.
  • Suivez les directives d’utilisation du fabricant et maintenez l’appareil en bon état pour assurer une combustion plus propre.
  • Utilisez uniquement l’éthanol recommandé par le fabricant; l’essence, tout comme l’essence-éthanol, ne doit jamais être employée.
  • Ne remplissez pas le bruleur lorsque le foyer fonctionne ou quand il est chaud.
  • Éloignez toute flamme nue (par exemple, une chandelle) et ne fumez jamais lorsque vous remplissez le foyer.

L’éthanol dégage des vapeurs inflammables à la température ambiante. De plus, sa combustion dans un foyer est susceptible de générer du monoxyde de carbone et d’autres gaz nocifs. Il est donc recommandé d’avoir un extincteur portatif et d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone, sans oublier les avertisseurs de fumée qui doivent être fonctionnels en tout temps.

  Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR)