Circulation et usage des voies publiques

Le texte suivant constitue une version simplifiée de règlements municipaux et ne remplace pas les documents officiels.

La Municipalité a les pouvoirs de régir la circulation routière sur les chemins publics dont l’entretien est sous sa responsabilité et d’autres activités dans les rues, sur les trottoirs et sur les places publiques.

Par ailleurs, tous les usagers du réseau routier public sont tenus de respecter le Code de la sécurité routière. Que vous soyez piétons, cyclistes, automobilistes ou utilisateurs d’aides à la mobilité motorisées, vous êtes responsables de la sécurité des gens avec qui vous partagez les voies de circulation. Soyez prudents et vigilants!

Les cyclistes doivent emprunter la piste cyclable ou circuler dans le sens de la circulation sur la chaussée, un derrière l’autre, et signaler leurs intentions.

Les deux emplacements de feux sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier (route 116) sont sous la responsabilité du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, tandis que les feux situés à l’intersection de la rue Principale et du boulevard du Millénaire ainsi que ceux de la rue Bella-Vista sont sous la responsabilité du Service des travaux publics.

Virage à droite au feu rouge
Le Code de la sécurité routière permet à la Municipalité, responsable de l’entretien des chemins publics, de déterminer par une signalisation appropriée les intersections où le virage à droite à un feu rouge est interdit.

  Règlement no 1040

La vitesse maximale généralement permise est de 40 km/h. Dans certaines rues, quartiers ou zones, le seuil est fixé de la façon suivante :

  • 30 km/h près des établissements scolaires et certains parcs;
  • 50 km/h pour les rues collectrices ou artères principales;
  • 70 km/h en milieu rural.

  Règlement no 1018

À la séance ordinaire du 3 juillet 2017, le conseil municipal a adopté le règlement no 1115 modifiant le règlement no 198 relatif à la circulation et à la sécurité publique afin de remplacer l’annexe A du règlement no 1018.

  Règlement no 1115

Sauf sur la chaussée des chemins publics de juridiction provinciale et sur les terrains spécialement aménagés à cette fin, la circulation de tout véhicule routier de type cyclomoteur ou motocyclette est interdite entre 22 h et 6 h sur l’ensemble du territoire municipal.

Cette interdiction ne s’applique pas à une personne utilisant un véhicule de cette catégorie pour se rendre à son lieu de travail ou de résidence à la condition que, pour ce faire, elle emprunte le chemin le plus court. La circulation de tel véhicule est prohibée en tout temps dans les parcs et terrains de jeux. Il est interdit à une personne âgée de moins de 16 ans qui conduit un cyclomoteur de transporter un passager.

Annuellement, la Municipalité autorise l’utilisation des traverses de la rue Parent près de la route 116, de la montée Robert à la hauteur du chemin des Trente et celle du chemin du Richelieu vers la descente de la rivière Richelieu. En savoir plus…

Des zones d’interdiction de stationnement ont été définies sur le territoire dans le but de renforcer la sécurité et faciliter la circulation des automobilistes, des cyclistes et des piétons. Il est de votre responsabilité de vérifier les informations inscrites sur les panneaux règlementaires à l’endroit où vous êtes stationné.

Stationnement de nuit en période hivernale
Le stationnement de nuit dans les rues de la municipalité est interdit entre les 1er décembre et 31 mars, de 2 h à 7 h, sauf  lorsqu’aucune opération de déneigement n’est prévue ainsi qu’aux endroits autorisés (rues Roland-Chagnon et Daragon).  Des avis de levée de l’interdiction sont émis pour en informer la population. En savoir plus…

Durant cette période, les délinéateurs sont retirés aux abords des bandes cyclables afin de permettre aux automobilistes de s’y stationner durant les heures permises.

Au besoin, il est aussi possible d’utiliser l’un des stationnements publics du territoire.

Consultez aussi…
Stationnement de nuit en période hivernale

Usage des voies publiques

Tel que stipulé à la règlementation, il est défendu de jouer ou de se livrer à tout amusement sur une rue, un boulevard, une ruelle publique ou toute autre voie publique, à moins qu’une telle voie n’ait été déclarée rue de jeu et n’ait été barricadée à cette fin.

Il est interdit de déverser, de répandre, de déposer, de jeter ou de permettre que soit déversée de la neige ou tout autre objet ou matière provenant de votre propriété dans les places et sur les propriétés publiques telles que les rues et les trottoirs.

De plus, aux dispositions diverses relatives à l’usage des chemins publics, le Code de la sécurité routière prévoit que nul ne peut, sans y être autorisé légalement, occuper la chaussée, l’accotement, une autre partie de l’emprise ou les abords d’un chemin public ou y placer un véhicule ou un obstacle, de manière à entraver la circulation des véhicules routiers sur ce chemin ou l’accès à un tel chemin.

  Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent