Résumé du premier processus de budget participatif (2014)

Le premier processus a débuté en avril et la somme de 200 000 $ a été consentie pour la réalisation de projets en 2015. Au 12 septembre 2014, 48 projets avaient été reçus pour être discutés lors d’un atelier de bonification afin de rendre possible le peaufinage, l’ajustement, le fractionnement ou la mise en commun.

Le 8 octobre, 16 projets retenus répondant aux critères et représentant une dépense d’aménagement ou d’équipement entre 10 000 $ et 200 000 $ ont été dévoilés publiquement en présence des artisans. La population a ensuite été conviée à faire entendre sa voix en priorisant un maximum de cinq projets jugés pertinents pour la communauté à réaliser en 2015.


À la séance ordinaire du 3 novembre 2014, les idées d’investissement ayant reçu le plus d’appuis ont été dévoilées, dont ces quatre premières :

  • Configuration de passages sécurisés sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier aux intersections du boulevard du Millénaire et de la montée Robert
    Pour la mise en place d’aires de refuge au terreplein central
    Projet présenté par Chantal Pineault • Dépense approximative de 50 000 $

      Les plans soumis par la Municipalité n’ayant pas reçu l’aval du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, il a été convenu au printemps 2017 que le projet ne sera pas réalisé.
  • Création d’une place publique sur la rue Principale (église et mairie)
    Pour un lieu de repos, de rencontres, d’activités culturelles et de visites patrimoniales
    Projet présenté par Josée LaForest et Richard Pelletier pour la Fabrique / Unité pastorale et la Société d’histoire • Dépense approximative de 150 000 $
  • Création d’un parc canin près ou dans un parc à l’écart des résidences
    Pour faire courir et socialiser les chiens
    Projet présenté par deux artisans, Éric Ducasse et Karim Jeddi • Dépense approximative de 55 000 $
  • Construction d’une scène extérieure permanente au parc du Ruisseau
    Pour l’accès à un théâtre en plein air
    Projet présenté par Louis Ricard • Dépense approximative de 200 000 $

À la séance extraordinaire du 15 décembre 2014, le conseil municipal a adopté les deux premiers projets priorisés par la population au programme des dépenses en immobilisations 2015, atteignant ainsi la somme maximale de 200 000 $, et les deux autres projets ont été inscrits pour les années 2016 et 2017.

Évaluation de la démarche

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal, qui a accompagné la Municipalité dans tout le processus, a conduit en novembre 2014 une évaluation de la démarche globale afin d’identifier des pistes d’amélioration. Quelques citoyens ont ainsi été sollicités pour participer à un questionnaire électronique ou à une entrevue téléphonique.

Près de 500 personnes ont fait entendre leur voix, correspondant à un taux de participation de 3,5 %, un excellent taux considérant que deux exercices similaires conduits à Valejo aux États-Unis ont connu un taux de participation de 3,4 % et de 3,1 %. La démarche évaluative a également permis de démontrer que les jeunes ont été sous-représentés parmi les votants alors que les ainés ont été surreprésentés.

À la lumière des commentaires reçus, il apparait clairement que ce défi innovateur fut un succès. Le conseil municipal a fait preuve d’un engagement politique clair et les citoyens ont apprécié le fait de pouvoir décider ensemble, donner leur opinion et prioriser les idées d’investissement collectives soumises.

En fonction de ces commentaires recueillis, la Municipalité, en partenariat avec le comité du budget participatif, entend travailler à améliorer le 2e processus.

Réalisation de projets

Pour en savoir plus à propos des projets d’investissement à réaliser et des réalisations à ce jour, consultez la page Budget participatif.

  Comité de travail • Budget participatif