Promotion de l’accès à de l’eau d’aqueduc dans les lieux publics

Le 17 mars 2015, à l’occasion du lancement d’un nouveau mouvement visant à offrir aux Québécois un accès plus facile à l’eau d’aqueduc dans les lieux publics, le conseiller municipal Maurice Cantin a proclamé publiquement l’engagement de la Municipalité à y adhérer. Elle est ainsi devenues la première ville au Québec à appuyer cette initiative conjointe de l’Association pour la santé publique du Québec, de la Coalition Poids et d’Eau Secours!, la coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau.

À l’instar de ces organismes et de plusieurs milieux ayant opté pour un « virage bleu », le conseil municipal est d’avis que de rendre les fontaines d’eau plus accessibles à la population pourrait être bénéfique à plusieurs égards tels que la santé et la qualité de vie, la réduction des déchets, la gestion sensée des ressources et la promotion de l’eau municipale.

La Municipalité s’engage donc à :

  • entretenir les fontaines d’eau existantes;
  • éliminer l’offre d’eau embouteillée dans les édifices municipaux et les parcs ainsi que lors d’évènements spéciaux en la substituant par un accès public à l’eau d’aqueduc;
  • encourager l’usage de gourdes et de contenants réutilisables;
  • prévoir la présence de fontaines d’eau dans l’aménagement de nouveaux espaces publics, en particulier aux abords des parcs, terrains de jeux et plateaux sportifs et près des réseaux cyclables ou piétonniers;
  • offrir l’accès à au moins une fontaine d’eau dans chaque parc, espace ou édifice municipal;
  • rendre publique une cartographie des endroits où les citoyens peuvent s’abreuver.

Le conseil municipal a officialisé son engagement par l’adoption d’une résolution à la séance ordinaire du 7 avril 2015.

Verres réutilisables
Depuis 2018, la Municipalité met à la disposition du public des verres réutilisables (Ecocups) lors de certaines activités à grand rassemblement.

Soucieuse de répondre concrètement aux grands enjeux que représentent la santé publique et l’environnement, la Ville est déjà bien investie en faveur de l’adoption de modes de vie sains et de comportements visant à réduire l’empreinte écologique humaine.

En 2009, une politique pour des pratiques environnementales dans les locaux municipaux était établie afin d’y proscrire l’offre d’eau embouteillée, puis, en 2011, la Municipalité proclamait son engagement pour de saines habitudes de vie avec la volonté d’intervenir concrètement dans la prévention des problèmes de santé reliés au poids. Aussi, une politique de développement durable était adoptée en 2012, consignant la volonté municipale de respecter les principes d’équilibre et de viabilité à long terme des aspects environnementaux, sociaux et économiques de tout développement futur.