Politique de gestion des surplus

À la séance du 3 octobre 2011, le conseil municipal a adopté une politique qui lui permettra de gérer les finances de la Ville de façon prudente et conservatrice afin de générer annuellement des surplus et ainsi constituer des réserves pour les situations exceptionnelles ou imprévues.

La politique définit sa mise en application à l’effet que le solde des surplus non affectés au 31 décembre de chaque année n’excédera pas 15 % des dépenses de fonctionnement et que le virement pour fins d’équilibration au budget annuel ne pourra excéder 1 % des dépenses de fonctionnement. À la fin de chaque exercice financier, les surplus déclarés feront l’objet d’une analyse; les priorités d’affectation seront les dépenses en immobilisations, les projets ponctuels non récurrents et nécessaires dans le cadre de mesures d’urgence ainsi que le remboursement anticipé de la dette à long terme visant l’ensemble de la population grandbasiloise.