Politique culturelle

À la séance ordinaire du 6 juin 2016, le conseil municipal a adopté la deuxième politique culturelle, élaborée par le comité de développement culturel.

La première politique culturelle, adoptée en 2005, a transformé la perception et les rôles de la culture, qui se définit à la fois par les arts et le patrimoine. Afin de poursuivre les efforts des dix dernières années et de revoir son contenu en fonction des habitudes culturelles et des nouvelles voies de communication, cette politique peut davantage agir comme outil de gestion pour soutenir la promotion des artistes, des artisans, des auteurs et des créateurs, en plus de prendre en compte les éléments de mémoire et de patrimoine matériel et immatériel de la communauté.

Les objectifs visés par cette politique sont d’assurer le développement de l’identité et de l’appartenance ainsi que de faire grandir et de façonner la vie culturelle en valorisant la vitalité qui émane autant des artistes, des artisans, des auteurs et des créateurs que des bénévoles et des travailleurs culturels.

Les principes d’intervention sont la volonté municipale, l’engagement des acteurs du milieu, la participation citoyenne, l’engagement des bénévoles, la continuité, la récurrence et la sensibilisation des partenaires.

Depuis 2005, la Municipalité a su développer différents créneaux dont les arts de la scène, les arts littéraires et musicaux, les arts visuels ainsi que les métiers d’art, et soutenir la promotion tout en offrant une meilleure connaissance du milieu.

Image de la couverture de la politique culturelle

  Politique culturelle
Des exemplaires sont offerts au centre communautaire Lise-B.-Boisvert.

Plan d’action

À la séance ordinaire du 6 février 2017, sur recommandation des membres du comité de développement culturel, le conseil municipal a adopté le plan d’action 2017-2019 afin d’orienter et de proposer des actions pour les trois prochaines années en fonction de trois axes, soit l’accessibilité, le renforcement de notre identité et le soutien au développement culturel. Plusieurs actions qui s’inscrivent dans le cadre des orientations définies à la politique ont déjà été réalisées.

Acquisition de biens culturels

Adoption d’une politique d’acquisition d’œuvres d’art
Depuis septembre 2009, cette politique établit les conditions permettant d’enrichir la collection municipale et ainsi diffuser et alimenter l’image d’une Ville novatrice et ouverte à la culture. Consultez le document ci-dessous.

Adoption d’une politique de diffusion interne de la collection municipale d’œuvres d’art Une époque en Art
Depuis juin 2009, cette politique favorise l’accès à la culture pour l’ensemble des citoyens en exposant en rotation les créations artistiques faisant partie de la collection municipale d’œuvres d’art. Ces création d’ici et d’ailleurs et de disciplines diverses sont diffusées dans les édifices municipaux et espaces publics. Consultez le document ci-dessous.

Offre d’une vitrine virtuelle aux artistes et artisans d’ici • Répertoire culturel
Suivant une première publication imprimée en 2009, la Ville a lancé, en juin 2013, son répertoire culturel en ligne permettant aux artistes et artisans grandbasilois issus des différentes disciplines des arts de la scène, des arts littéraires et musicaux, des arts visuels et des métiers d’art de se faire connaitre et reconnaitre dans leur milieu et ailleurs.

Organisation d’activités et évènements

Participation à l’inventaire du patrimoine bâti
La Ville a collaboré avec la Municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu (MRCVR) dans la réalisation de l’inventaire du patrimoine bâti, décrivant les trésors architecturaux (résidences, bâtiments de ferme, calvaires, croix de chemin, lieux de culte) toujours présents à Saint-Basile-le-Grand ainsi que dans les autres villes et municipalités de la région.

Lieux  publics de diffusion culturelle