Municipalité amie des enfants

Une municipalité qui fait place à l’enfant dans toutes ses actions peut être reconnue au programme d’accréditation Municipalité amie des enfants (MAE). Elle s’engage ainsi à respecter les droits de l’enfant; les opinions, besoins et priorités de celui-ci deviennent partie intégrante de ses décisions, de ses politiques et de ses programmes publics.

Le Carrefour action municipale et famille (CAMF), en collaboration avec Unicef Canada, a accrédité la Ville à ce titre en 2015 après l’avoir accompagnée dans sa démarche afin d’assurer la coordination, le soutien et le suivi à partir de la politique familiale en dressant un portrait statistique du milieu, en faisant l’inventaire des actions spécifiques à l’enfance et en présentant les intentions municipales pour la durée de l’accréditation (trois ans).

  Charte

Cette attestation est une reconnaissance de la place faite aux enfants au sein de la communauté grandbasiloise pour leur bienêtre ainsi que leurs droits; le plan d’action de la politique familiale et la mascotte Basilou, qui en est l’ambassadrice, en font foi.

Les municipalités accréditées s’engagent à :

  • intégrer les droits des enfants dans les politiques, les règlements, les plans d’action et dans la structure décisionnelle;
  • rendre le milieu de vie toujours plus accueillant et accessible aux enfants et aux jeunes tout en améliorant leur sécurité, leur environnement ainsi que leur accès à la culture et aux loisirs;
  • sensibiliser les enfants et les jeunes au civisme et favoriser leur insertion dans le milieu pour leur participation à des structures adaptées où ils seront écoutés et respectés;
  • encourager l’émergence de projets en plaçant les droits de l’enfant au cœur de la démarche;
  • mieux faire connaitre la situation des enfants dans le monde et développer un esprit de solidarité internationale;
  • célébrer annuellement la Journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre.
Comme Municipalité amie des enfants, la Ville désire améliorer les conditions de vie des jeunes, notamment en rehaussant l’offre d’activités et de loisirs culturels, sportifs et récréatifs adaptés pour eux, afin qu’ils puissent développer leurs habiletés et de saines habitudes de vie. En plus des réalisations du plan d’action 2011-2015 de la politique familiale, elle continuera de mettre en œuvre divers évènements ou projets en faveur des enfants.

Quelques exemples d’évènements ou projets en faveur des enfants :

  • Arbre de vie, un hommage public en reconnaissance des naissances et des adoptions dans le cadre de la Fête de la famille au village;
  • les camps de jour offerts durant la semaine de relâche scolaire et la période estivale dont un nouveau camp s’adressant aux jeunes de 11 à 13 ans avec un horaire journalier à élaborer à leur image;
    • évaluation des camps estivaux par les enfants, accompagnés de leurs parents;
    • intégration des enfants handicapés aux camps de jour estivaux;
  • le Club de lecture d’été TD et sa fête de clôture;
  • la tenue des Matinées des petites souris à la bibliothèque;
  • les ateliers dans le cadre de la Fête des arts et du marché champêtre de Noël;
  • la présence de la mascotte Basilou lors des activités et évènements municipaux précités ainsi qu’au Défi familles en forme;
  • la promotion de l’utilisation des corridors scolaires, des jeux d’eau, des parcs et des pistes cyclables;
  • la remise, dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant 2015, d’une tirette à l’effigie de Basilou à chacun des élèves des écoles primaires du territoire et d’un montage laminé de la Convention relative aux droits de l’enfant aux directions pour affichage dans leur établissement;
  • le projet pilote « Boite-O-Sports » pour un accès libre et gratuit à de l’équipement sportif près d’un parc;
  • la promotion de la Journée internationale des droits de l’enfant et de la Grande semaine des tout-petits;
  • l’acquisition d’une balançoire parent-enfant, installée au parc de la Seigneurie;
  • la remise, dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant 2016, d’un montage laminé de la Convention relative aux droits de l’enfant à six jeunes âgés entre 6 et 10 ans résidant dans une ressource intermédiaire d’accueil.

Municipalité amie des enfants (MAE) est la version québécoise de l’initiative internationale Villes amies des enfants (VAE) lancée en 1996 dans le cadre de la résolution prise lors de la Seconde Conférence des Nations Unies sur les établissements humains (Habitat II, Istanbul 1996), visant à faire des villes des lieux vivables pour tous les enfants.

La Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies exhorte les villes à repenser leur structure, les services et les aménagements qui ont des répercussions sur la qualité de vie de leur communauté. Ce programme a été lancé au Québec en 2009 et, à ce jour, près d’une trentaine de municipalités au Québec ont reçu leur accréditation; la liste peut être consultée sur le site Web des MAE.

  Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies

  Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire