Communauté métropolitaine de Montréal

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement composé de 82 municipalités réparties en cinq secteurs géographiques dont la superficie totale s’élève à 4 360 km2 : les agglomérations de Montréal et de Longueuil, la ville de Laval, la couronne Nord et la couronne Sud, dont Saint-Basile-le-Grand fait partie depuis 2001.

La CMM exerce des compétences dans les domaines suivants :

  • l’aménagement du territoire;
  • le développement économique;
  • le développement artistique ou culturel;
  • le logement social;
  • le transport en commun;
  • la planification de la gestion des matières résiduelles;
  • l’assainissement de l’atmosphère et des eaux.

Selon la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, l’aménagement du territoire est une responsabilité partagée entre le gouvernement du Québec, les communautés métropolitaines, les municipalités régionales de comté (MRC) et les municipalités. L’État met en place des balises pour encadrer la planification et le développement, et énonce des orientations sur lesquelles les communautés métropolitaines doivent se baser pour réaliser ou modifier leur plan d’aménagement et de développement.

En vertu de la Loi sur la Communauté métropolitaine de Montréal, un règlement prévoit les modalités de l’établissement des quotes-parts de ses dépenses et de leur paiement par les municipalités membres.

Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD)

Suivant la modification de 2010 à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la CMM adoptait, en décembre 2011, son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) pour encadrer le développement du Grand Montréal au cours des vingt prochaines années. Le PMAD s’accompagnait d’un plan d’action pour les années 2012 à 2017, pour lequel un suivi, Comment se porte le Grand Montréal?, a été effectué en 2018.

Entré en vigueur en mars 2012 après une vaste consultation publique auprès de la population, de groupes et d’organismes, des municipalités et des MRC du territoire métropolitain, le PMAD a établi les bases pour des milieux de vie durables, des réseaux et des équipements de transport performants et structurants ainsi qu’un environnement protégé et mis en valeur. La même année, la MRC de La Vallée-du-Richelieu a adapté son schéma d’aménagement et de développement en conformité avec le PMAD et, à son tour, la Ville a procédé à la révision complète de ses plans et règlements d’urbanisme.

Réseau Vélo métropolitain
Le plan inclut également un projet de réseau de pistes cyclables et piétonnières, un parcours continu de près de 1 000 kilomètres sur l’ensemble du territoire métropolitain, assurant la connectivité des réseaux cyclables municipaux, dont un sentier de 143 kilomètres entre Oka et Mont-Saint-Hilaire. En savoir plus…

L’ARTERRE • Faciliter l’accès au monde agricole

Vous aspirez à démarrer votre entreprise agricole et à vous établir en agriculture? Vous recherchez une relève ou des partenaires? L’ARTERRE peut vous aider.

Déployé par la CMM, ce service de maillage gratuit est axé sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires afin d’assurer la pérennité du patrimoine agricole au Québec. Pour plus d’information, rendez-vous sur arterre.ca.