Répertoire culturel

En conformité avec sa politique culturelle et les orientations définies au plan d’action 2017-2019, la Ville prend des mesures afin de reconnaitre la création et le talent, de faire découvrir ses artistes et artisans locaux et de contribuer à la promotion de leurs œuvres. La création de cette vitrine virtuelle, en 2013, constitue un pas de plus en ce sens. Elle est maintenant offerte à 31 artistes et artisans et le public peut découvrir la richesse et la diversité culturelle de notre milieu en parcourant le profil de ces Grandbasiloises et Grandbasilois qui contribuent au rayonnement des arts ici et ailleurs.

Arts de la scène

Photographie promotionelle des artistes

Chanteurs, musiciens et professeurs de chant

p.trepanier1964@gmail.com
 /Lesamoureuxduvieuxport

Champs d’activités

Les Amoureux du Vieux-Port se produisent depuis plus de 20 ans dans toutes sortes d’événements (soirées corporatives, festivals, mariages, funérailles, résidences pour personnes retraitées, fêtes thématiques, etc.). Ils ont réalisé pendant 10 ans le spectacle des « Jeunes talents » présenté dans le cadre des festivités de la fête nationale à Saint-Basile-le-Grand, en plus de produire leur propre spectacle à plusieurs reprises.

Ils enseignent le chant depuis plusieurs années aux enfants et adultes (apprentissage de la technique vocale, de la justesse et de l’interprétation, création de démos et CD). Ces cours ont permis le développement de beaux talents dont Jacob Guay (La Voix 2019), Gabriella, Mariane Vallières (étudiante en chant au cégep de Drummondville) et Émile Burbidge.

Démarche artistique

Le duo « Les Amoureux du Vieux-Port » a vu le jour en 1999 et a maintenant plus de 200 chansons à son répertoire et plus de 1 000 spectacles à son actif.

Diplômée de l’option théâtre de Saint-Hyacinthe en 1991, Katrina poursuit ses études en chant classique et populaire. Elle a été choriste à l’Opéra de Montréal. Elle a interprété Carmen (Carmen), la Périchole (La Périchole), Marcellina (Le Nozze di Figaro) et Kate Pinkerton (Madama Butterfly) à l’opéra et le rôle de Madame (Les Bonnes) au théâtre.

Pour sa part, Pierre Trépanier chante et joue de la guitare depuis plus de 40 ans. Son talent de musicien et son timbre de voix chaleureux l’amènera à se produire sur différentes scènes. Il réalise présentement un spectacle hommage « Les Années Cat Stevens » qui connait beaucoup de succès à travers le Québec.

Affiliations et adhésions

Photographie de l'artiste - Richard Grenier

Chef d’orchestre, guitariste, chanteur, auteur-compositeur-interprète

167, montée des Trinitaires
450 482-0539  |  dodo372@hotmail.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

La guitare a toujours une place de choix lorsqu’il travaille le son dans son studio, mais il compose également pour tous les instruments. Il utilise la programmation MIDI pour élargir le spectre sonore de ses réalisations, pour intégrer des sonorités électroniques et pour développer des techniques d’échantillonnage. L’enseignement de la guitare lui permet de transmettre sa passion pour la musique ainsi que pour cet instrument qui occupe tout son temps.

Démarche artistique

Il aime travailler en studio et créer des univers sonores pour différents projets musicaux. La guitare est son instrument de prédilection depuis ses 14 ans et, au fil du temps, le chant est venu complémenter cet atout. Il donne des spectacles extérieurs, en salle et à la télévision, en plus d’accompagner et de travailler avec des artistes bien en vue sur la scène québécoise.

Depuis quelques années, il monte sur les planches avec ses propres compositions lors de différents évènements afin de prendre sa place au devant de la scène. Il compose son propre matériel depuis 2005 en s’inspirant de la nature et en y ajoutant une touche sociopolitique engagée.

Expériences et réalisations significatives

  • Il produit actuellement à son studio un deuxième album country pour la chanteuse Claudette Plante.
  • Il a fait plusieurs spectacles à l’occasion de la Fête nationale du Québec, au Marathon de Montréal et au stade olympique.
  • L’artiste qui enseigne la guitare, la basse et la musique depuis 20 ans est présentement en période d’écriture pour son prochain album de compositions originales.
  • Il a reçu, en 2013, le 1er prix d’interprétation dans la catégorie country francophone au concours Prix Étoiles Galaxie du Festival Western de Saint-Tite.

Affiliations et adhésions

Lieu de diffusion

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Artiste en danse orientale

514 770-2629  |  marthyna@wildmail.com
www.marthyna.com

Champs d’activités

Marthyna est la spécialiste de la danse orientale tribale en ISG (certification) au Québec; on la surnomme affectueusement « Maman tribale ». Sa formation comprend tous les styles de danse orientale (baladi); on la reconnait pour la fusion, le style turc et le tribal sous toutes ses formes.

Elle est en charge du Studio de danse Marthyna, de la troupe de danse Les Shuvanies et du festival Tribalement vôtre.

Démarche artistique

Toutes les danses du monde sont pour elle des sources d’inspiration. Ses recherches et ses études ont toujours démontré que tous les pas sont connectés; à travers la danse, elle soutient que nous le sommes tous.  Un jeu de pieds aura la même technique pour la danseuse d’Odissi que pour celle de Flamenco, seules la culture et l’histoire en auront fait la variante.

Elle puise donc dans le traditionnel et lui donne une touche moderne pour rendre hommage aux traditions et leur donner un souffle différent à travers son art.

Expériences et réalisations significatives

  • Direction du Studio de danse Marthyna qui offre annuellement des activités, dont le Gala de fin d’année mettant en vedette les élèves, les professeurs et les amis de l’organisme. Tous les styles de danse orientale y sont représentés ;
  • Mise sur pied du festival annuel de danse orientale fusion et tribale au Canada, Tribalement vôtre, en collaboration avec la ville de Saint-Basile-le-Grand ;
  • Récipiendaire de plusieurs médailles lors de compétition de danse orientale fusion et tribale ;
  • Collaboration avec plusieurs organismes au Québec et aux États-Unis : Tribal Momemtum à Montréal, AQDO à Québec, Guilded Serpent aux États-Unis.

Affiliations et adhésions

Photographie de l'artiste

Violoniste et saxophoniste

345, rue Principale
514 466-2909  |  i.jobin@hotmail.com ou info@izanto.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

Il interprète musicalement et performe au violon et au saxophone dans des ambiances autant jazz, lounge, blues que classiques.

Démarche artistique

Isaac Jobin possède une solide formation musicale acquise à l’Université de Montréal : un baccalauréat, une maitrise ainsi qu’un diplôme d’études supérieures spécialisées en interprétation violon; il vise un doctorat dans la même discipline.

  Biographie

Expériences et réalisations significatives

  • Il se produit sur la scène musicale québécoise depuis plus de 10 ans et compte plus de 200 évènements à son actif, entre autres au sein du duo Izanto, mais également avec d’autres formations (duos, trios, quatuors, etc.).
  • Il possède un système de son à la fine pointe de la technologie permettant d’adapter le matériel selon la salle et l’auditoire.
  • Il a été lauréat de plusieurs concours régionaux et internationaux.

Affiliations et adhésions

Photographie de l'artiste

Chanteur et humoriste

38, avenue des Pins
450 461-0166  |  s.turbide@bell.net
www.sergesturbide.com

Champs d’activités

Animateur, auteur-compositeur, scripteur

Expériences et réalisations significatives

  • Présentation de son « one-man show » intitulé Confidences d’un baby-boomer en 2012 au théâtre du complexe touristique Dam-en-Terre à Alma
  • Présentation de son spectacle musical intitulé Si on chantait…, notamment à Terrebonne et à Saint-Sauveur
  • Directeur du marketing des spectacles de Québec Issime depuis six ans

Affiliations et adhésions

Lieu de diffusion


Arts littéraires et musicaux

Photographie promotionelle des artistes

Chanteurs, musiciens et professeurs de chant

p.trepanier1964@gmail.com
 /Lesamoureuxduvieuxport

Champs d’activités

Les Amoureux du Vieux-Port se produisent depuis plus de 20 ans dans toutes sortes d’événements (soirées corporatives, festivals, mariages, funérailles, résidences pour personnes retraitées, fêtes thématiques, etc.). Ils ont réalisé pendant 10 ans le spectacle des « Jeunes talents » présenté dans le cadre des festivités de la fête nationale à Saint-Basile-le-Grand, en plus de produire leur propre spectacle à plusieurs reprises.

Ils enseignent le chant depuis plusieurs années aux enfants et adultes (apprentissage de la technique vocale, de la justesse et de l’interprétation, création de démos et CD). Ces cours ont permis le développement de beaux talents dont Jacob Guay (La Voix 2019), Gabriella, Mariane Vallières (étudiante en chant au cégep de Drummondville) et Émile Burbidge.

Démarche artistique

Le duo « Les Amoureux du Vieux-Port » a vu le jour en 1999 et a maintenant plus de 200 chansons à son répertoire et plus de 1 000 spectacles à son actif.

Diplômée de l’option théâtre de Saint-Hyacinthe en 1991, Katrina poursuit ses études en chant classique et populaire. Elle a été choriste à l’Opéra de Montréal. Elle a interprété Carmen (Carmen), la Périchole (La Périchole), Marcellina (Le Nozze di Figaro) et Kate Pinkerton (Madama Butterfly) à l’opéra et le rôle de Madame (Les Bonnes) au théâtre.

Pour sa part, Pierre Trépanier chante et joue de la guitare depuis plus de 40 ans. Son talent de musicien et son timbre de voix chaleureux l’amènera à se produire sur différentes scènes. Il réalise présentement un spectacle hommage « Les Années Cat Stevens » qui connait beaucoup de succès à travers le Québec.

Affiliations et adhésions

Photographie de l'artiste - Gwendeline Duchaine

Auteure et rédactrice

82, rue Armand-Charbonneau
514 452-3841 | gwen.god@videotron.ca

Champ d’activité

Écriture

Démarche artistique

Née dans la région de la Lorraine en France en 1977, cette infirmière de formation a vécu aux quatre coins de ce pays avec son conjoint militaire et leurs trois enfants avant de s’installer au Québec avec sa famille en juillet 2008.

Par la suite, elle a débuté l’écriture d’un blogue afin de donner des nouvelles à sa famille, lequel est devenu très populaire auprès d’autres Français désirant immigrer au Québec. Avec l’idée de compiler les réponses aux nombreuses questions qui lui ont été adressées et aussi afin de laisser un souvenir à ses enfants, elle a commencé l’écriture de son premier roman, inspiré de son expérience d’immigration, en juin 2014.

Expériences et réalisations significatives

Gwendoline Duchaine est l’auteure du roman De l’autre côté paru en mai 2015 chez Édilivre. Il raconte l’histoire étonnante d’une famille de Français qui décident de tout quitter pour s’installer de l’autre côté de l’océan. La découverte de leur nouvel environnement, les joies, les désillusions, les coups durs, l’amitié, la maladie : leur vie est une succession de choix plus fous les uns que les autres!

Elle écrit également des articles pour La Presse et agit comme collaboratrice pour le site Web Ma famille, mon chaos.

Lieu de diffusion

Le roman De l’autre côté peut être emprunté à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Points de vente

Le roman De l’autre côté peut être acheté en ligne ainsi qu’au domicile de l’auteure, sur rendez-vous seulement.

Photographie de l'artiste - Richard Grenier

Chef d’orchestre, guitariste, chanteur, auteur-compositeur-interprète

167, montée des Trinitaires
450 482-0539  |  dodo372@hotmail.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

La guitare a toujours une place de choix lorsqu’il travaille le son dans son studio, mais il compose également pour tous les instruments. Il utilise la programmation MIDI pour élargir le spectre sonore de ses réalisations, pour intégrer des sonorités électroniques et pour développer des techniques d’échantillonnage. L’enseignement de la guitare lui permet de transmettre sa passion pour la musique ainsi que pour cet instrument qui occupe tout son temps.

Démarche artistique

Il aime travailler en studio et créer des univers sonores pour différents projets musicaux. La guitare est son instrument de prédilection depuis ses 14 ans et, au fil du temps, le chant est venu complémenter cet atout. Il donne des spectacles extérieurs, en salle et à la télévision, en plus d’accompagner et de travailler avec des artistes bien en vue sur la scène québécoise.

Depuis quelques années, il monte sur les planches avec ses propres compositions lors de différents évènements afin de prendre sa place au devant de la scène. Il compose son propre matériel depuis 2005 en s’inspirant de la nature et en y ajoutant une touche sociopolitique engagée.

Expériences et réalisations significatives

  • Il produit actuellement à son studio un deuxième album country pour la chanteuse Claudette Plante.
  • Il a fait plusieurs spectacles à l’occasion de la Fête nationale du Québec, au Marathon de Montréal et au stade olympique.
  • L’artiste qui enseigne la guitare, la basse et la musique depuis 20 ans est présentement en période d’écriture pour son prochain album de compositions originales.
  • Il a reçu, en 2013, le 1er prix d’interprétation dans la catégorie country francophone au concours Prix Étoiles Galaxie du Festival Western de Saint-Tite.

Affiliations et adhésions

Lieu de diffusion

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste - Pascal Horvath

Auteur et chroniqueur

277, rue Principale
514 983-2269  |  info@assu-risques.com

Champ d’activité

Écriture


Titres des œuvres : À corps défendant, NASH et les Ptérodactyles

Démarche artistique

Pascal Horvath écrit depuis longtemps. Le déclic du premier livre s’est produit en 2009. Après avoir fait le même rêve trois fois de suite, il s’est levé la troisième nuit pour le mettre sur papier afin de s’en débarrasser : une première nuit blanche d’écriture.

Ses inspirations ne sont pas forcément des auteurs. L’inspiration lui vient de partout. Elle germe en tête, descend s’imprégner de couleurs au cœur avant d’être brassée aux tripes. Ce serait inachevé sans la remonter vers le cœur qui dose et à la tête qui coordonne, restructure et valide le tout. Ainsi de suite, chaque chapitre, plusieurs voyages par chapitre.

Il aime l’idée qu’écrire, c’est transmettre. Il écrit pour surprendre, produire une réflexion, toucher et donner au lecteur un besoin de poursuivre pour continuer à recevoir. Recevoir des mots qui lui donneront des images, des sons, peut-être des odeurs ou des résurgences de souvenirs.

Écrire comporte la difficulté et le plaisir… Ce qui est difficile est d’autant plus agréable.

Expériences et réalisations significatives

En 2013, il présente son premier romanÀ corps défendant, un conte philosophique. Son deuxième ouvrage, une enquête fantastique intitulé NASH et les ptérodactyles, est publié en 2016.

Depuis 2012, il participe à des salons du livre, des ateliers d’écriture, des séances de signatures, des présentations en bibliothèque et, depuis 2015, agit comme chroniqueur à l’hebdomadaire Les Versants.

Affiliations et adhésions

Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

Lieu de diffusion

Ses deux romans peuvent être empruntés à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Points de vente

Photographie de l'artiste

Violoniste et saxophoniste

345, rue Principale
514 466-2909  |  i.jobin@hotmail.com ou info@izanto.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

Il interprète musicalement et performe au violon et au saxophone dans des ambiances autant jazz, lounge, blues que classiques.

Démarche artistique

Isaac Jobin possède une solide formation musicale acquise à l’Université de Montréal : un baccalauréat, une maitrise ainsi qu’un diplôme d’études supérieures spécialisées en interprétation violon; il vise un doctorat dans la même discipline.

  Biographie

Expériences et réalisations significatives

  • Il se produit sur la scène musicale québécoise depuis plus de 10 ans et compte plus de 200 évènements à son actif, entre autres au sein du duo Izanto, mais également avec d’autres formations (duos, trios, quatuors, etc.).
  • Il possède un système de son à la fine pointe de la technologie permettant d’adapter le matériel selon la salle et l’auditoire.
  • Il a été lauréat de plusieurs concours régionaux et internationaux.

Affiliations et adhésions

Photographie de l'artiste

Artiste peintre et auteure

30, rue des Cygnes
450 653-1085  |  aquacarole@yahoo.ca

Champs d’activités

Ses aquarelles sont généralement exécutées sur du papier aquarelle; cependant, elle aime bien à l’occasion explorer les autres supports tels que le canevas, le carton, les papiers exotiques et les collages.

Au pigment d’aquarelle, elle jumelle l’encre, les bâtons Caran d’Ache, les crayons aquarelle et les collages pour donner du relief. L’acrylique liquide, avec sa transparence et ses couleurs intenses, ajoute à sa recherche.

Les couleurs vives l’animent et lui donnent de l’énergie. Elle apprécie également la transparence que permettent les médiums à l’eau, offrant mouvement et profondeur aux couleurs.

Titres des œuvres : Si le chapeau te fait… (livre), Le parc, Hostas, Rubiconde

Démarche artistique

Les arts visuels font partie de la vie de cette artiste autodidacte depuis plus de 37 ans. Touche-à-tout, elle a expérimenté plusieurs médiums tels que le graphite, le fusain, la sanguine, la gouache, l’acrylique, l’huile, le modelage, la photo et l’encaustique, mais l’aquarelle demeure son favori.

Des dizaines d’ateliers, de cours et de formations l’ont inspirée, guidée et modelée à travers le temps. Principalement attirée par la nature, elle aime aussi explorer l’imaginaire et, à l’occasion, se lancer dans l’abstraction.

Sentant le besoin d’ajouter à sa peinture un complément, l’écriture s’est présentée comme une urgence de dire au-delà des yeux ce qui depuis longtemps l’habite.

Expériences et réalisations significatives

En 2016 et 2017, elle a exposé ses œuvres au Salon d’automne du Musée des Beaux-Arts de Mont-Saint-Hilaire et, en 2010, elle a pris part à l’exposition Histoire de Cœur à la Maison Ozias-Leduc. En 2015, elle fait partie de  l’exposition sur la robe à la galerie Arts Sutton avec le groupe « Champ de mauve » de Murielle Faille.

Son implication au sein de l’Atelier de peinture, à titre de présidente et d’enseignante, occupe une bonne partie de son temps. Elle a participé à l’organisation de l’exposition biennale des élèves qui s’est tenue au printemps 2014.

Ses œuvres ont été publiées au Guide De Roussan : marché de l’art au Québec 2011 ainsi qu’à quelques éditions de l’agenda Plumes et pinceaux.

Elle s’implique depuis plus de 10 ans comme animatrice artistique bénévole lors du Relais pour la vie, à Mont-Saint-Hilaire, au profit de la Société canadienne du cancer.

En 2015, elle a publié son tout premier livre, Petit recueil philosophique pour gens trop occupés, qu’elle a elle-même illustré et édité.

En mai 2017, elle a eu la chance de participer à l’émission Vallée des arts sur les ondes de TVR9 afin de partager sa passion pour la création ainsi que ses techniques et secrets artistiques avec les téléspectateurs.

En mai 2019, elle a publié son deuxième livre Si le chapeau te fait… qu’elle a elle-même illustré et édité.

Affiliations et adhésions

  • Membre associée de la Société canadienne d’aquarelle jusqu’en 2014
  • Membre du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire
  • Présidente de l’Atelier de peinture de Saint-Basile-le-Grand depuis 2008 et active au sein de l’organisme de loisir depuis 2000.

Lieu de diffusion

  • Les livres Si le chapeau te fait… et Petit recueil philosophique pour gens trop occupés peuvent être empruntés à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Points de vente

Photographie de l'artiste

Artiste peintre et auteur

148, rue Principale
450 461-0693  |  artjpneveu@hotmail.com
www.jeanpierreneveu.com

Champs d’activités

Sa peinture de style spatio-temporel hyperréaliste est maintenant vue en 3D et est majoritairement faite à l’huile. Cependant, pour les grands formats, il travaille à l’acrylique et à l’huile.

Comme écrivain, il a publié en 2012 son premier roman, Le Perceur d’univers (tome I).

Titres des œuvres : Ouli Dijanou, Evan Kialou, Le Perceur d’univers (tome 1)

Démarche artistique

Durant sa carrière, il a eu recours à différents médiums pour arriver à développer un hyperréalisme des plus poussés, de l’hyperréalisme forestier au style surréaliste avec la technique visuelle tridimensionnelle.

Dès 1986, il se lance dans une passionnante recherche alors qu’il dessine sans relâche pour inventer un monde fantasmagorique qu’il crée de toutes pièces. Ce monde onirique qui l’habite depuis 26 années, il le nomme l’univers d’AVA.

En 1989, Sam Aberg, critique d’art, analyse sa peinture pour lui conférer le style spatio-temporel.

En 1993, il compose une charte chromatique insolite sur les couleurs naturelles et réelles, ce qui l’amène à réaliser des tableaux en s’appuyant sur un concept hors du commun; en 2012, il présente ses tableaux en 3D auxquels il a adapté sa charte.

  Démarche artistique détaillée

Expériences et réalisations significatives

Il a composé une charte chromatique tridimensionnelle qui amène une distanciation logique des éléments dans un champ de profondeur, ce qui fait que les tableaux sont vus en 3D; cette innovation a été officialisée en avril 2012 par l’Institut des arts figuratifs (IAF).

Dans le cadre de la célébration rétrospective de 50 années de créations artistiques, en novembre 2012, ses œuvres en 3D ont été présentées en exposition solo au Centre culturel de Belœil, au même moment où était lancé officiellement son roman Le Perceur d’univers.

En 2013, dans le cadre du gala en arts visuels Académia XXI, l’Académie internationale des Beaux-arts du Québec (AIBAQ) lui a décerné le titre honorifique de Maitre en beaux-arts.

En clôture du Grand salon Art et Passions tenu à Sainte-Julie en mai 2015, il a reçu le 1er prix du jury, le Prix Yvon-Boucher, accordé à l’artiste le plus complet, autant par son œuvre que par sa personnalité.

À l’automne 2015, en compagnie du sculpteur Eugene Jankowski, il organise l’exposition Voyage en art à Saint-Basile-le-Grand en vue d’une première participation au prestigieux Salon des beaux arts de Paris au Carrousel du Louvre, en décembre. Lors de cet évènement, pour son œuvre Na Aoïri, Jean-Pierre Neveu remporte la médaille de bronze parmi 240 artistes et 700 œuvres en exposition. Dès lors, l’artiste grandbasilois est sollicité afin de faire connaitre son art en France, en Belgique, en Espagne et en Italie, véritable porte ouverte vers une carrière internationale.

En avril 2016, le jury de la Société académique Arts-Sciences-Lettres de Paris lui attribue le Diplôme de médaille d’argent, une distinction pour la qualité de sa peinture et l’ensemble de son œuvre en carrière, puis, en septembre, il reçoit un prix pour sa « technique nouvelle » au salon Artistes du monde à Cannes pour son œuvre Kamiska Réa.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition et de diffusion

  • Site Web www.jeanpierreneveu.com
  • La Ville a acquis, dans le cadre du 1er symposium Une époque en art en 1996, sa peinture D’ici ou d’ailleurs et, l’année suivante, elle a reçu en donation de Réal Fafard sa toile intitulée Niri Haro. Lors de la 16e Fête des arts en 2011, Les inséparables s’est ajoutée et en 2012, il a créé pour la Soirée harpe et poésie la sculpture Fleur à mots. Ces quatre œuvres font maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.
  • Son roman Le Perceur d’univers (tome I) peut être emprunté à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Écrivaine

mariechaplante@gmail.com
  Marie-Chantal Plante

Champ d’activité

Écriture

Démarche artistique

L’écriture est pour Marie-Chantal Plante un rêve de vie.

Bachelière en lettres, elle a étudié les langues, tâté le domaine du tourisme, travaillé brièvement dans le monde du cinéma, puis fait un retour aux études en technique de médecine nucléaire. Elle occupe depuis près de 15 ans un emploi en santé et sécurité au sein d’une firme d’ingénierie.

Elle mijotait un projet d’écriture depuis quelques années sans toutefois s’y mettre vraiment, son temps étant partagé principalement entre ses responsabilités familiales et professionnelles. Mais, au fil du temps, les enfants ont grandi et le temps libre retrouvé lui a permis de renouer avec son rêve.

Expériences et réalisations significatives

En 2015, les deux premiers tomes d’une trilogie de Marie-Chantal Plante, Elliott, chasseur d’ombres, relatant les aventures d’un jeune grandbasilois qui a la capacité de communiquer avec les esprits, sont publiés aux Éditions AdA.

Dévoilé au Salon du livre de Montréal, le roman est ensuite lancé localement à la maison des jeunes La Butte puis présenté dans le cadre du 5e Marché champêtre de Noël. En 2017, l’auteure complète son aventure littéraire en dévoilant à ses lecteurs le troisième tome de la trilogie lors d’une rencontre à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Au printemps 2018, l’auteure célèbre le renouveau avec la publication du premier tome d’une nouvelle trilogie s’adressant à un public âgé de 16 ans et plus, Esthética. Dans cette dystopie, on suit la vie de plusieurs personnages évoluant dans un monde où la beauté est devenue une obsession au point de déterminer la vie d’un individu dès sa naissance. La sortie du tome 2 est prévue pour la fin de l’année 2018.

À l’automne 2018, une nouvelle série illustrée arrive dans les librairies : Théo le Héros. S’adressant à un public de 8 ans et plus, cette quadrilogie relate les péripéties de Théo, un jeune garçon confronté malgré lui à l’insolite. Débordante d’aventure, cette série touche à des sujets intrigants et fascinants, avec beaucoup d’humour. Démons, extra-terrestres, OVNI et hommes en noir défilent pour le plus grand bonheur des lecteurs. Appuyées par de superbes illustrations, les aventures de Théo raviront les jeunes curieux en quête d’action.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition et de vente

  • Les tomes 1, 2 et 3 du roman Elliott, chasseur d’ombres, ainsi que le roman Esthética, sont offerts en location à la bibliothèque Roland-LeBlanc et en vente dans les librairies.
  • Les tomes 1 et 2 de la série Théo le Héros sont en vente dans les librairies.
Photographie du poète
Photo : Pierre Cyr

Poète

147, rue Principale, app. 603
450 690-1019  |  pierrepoulinpiel@hotmail.com

Champ d’activité

Création de poésie et présentation de lectures publiques

Couverture du livre Jetons l’ancre un court instant

Démarche artistique

Pierre Poulin-Piel s’est donné pour mission de vulgariser et de diffuser la poésie québécoise pour la faire connaitre à des publics de tous âges et la faire rayonner partout dans le monde. Les cinq sens sont pour lui une grande source d’inspiration.

Expériences et réalisations significatives

En plus d’avoir publié 4 ouvrages de poésie en solo et 15 recueils collectifs, il a composé de nombreux poèmes parus dans des revues spécialisées et a participé à plusieurs expositions de poésie-peinture en galerie d’art et à des lectures publiques dans des cafés ainsi qu’à la Place des arts.

En 2003, il crée, en collaboration avec la Municipalité, la Soirée harpe et poésie, un rendez-vous annuel devenu un incontournable du circuit poétique montérégien.

Afin de réunir les poètes francophones de partout dans le monde, il met sur pied en 2011 la Société des poètes universels francophones (SPUF), un organisme sans but lucratif permettant aux membres de présenter leurs créations et d’en discuter.

Affiliations et adhésions

Lieux de diffusion

Point de vente

Les ouvrages du poète ainsi que les recueils collectifs sont en vente à son domicile, sur rendez-vous seulement.

Photographie de l'auteureAuteure

201, rue Jean-Charles-Michaud
450 653-2515  |  moniquerioux@hotmail.com

Champ d’activité

Écriture

Démarche artistique

Les écrits de Monique Rioux sont inspirés d’abord de son vécu mais aussi de celui des gens qui l’entourent. Rien ne la passionne plus que de traduire la pensée de ceux qui n’ont pas de mots pour le faire.

Durant sa carrière d’infirmière, elle rédige plusieurs textes d’opinion pour le journal des infirmières de la Rive-Sud, mais ce n’est qu’à sa retraite qu’elle décide d’écrire la biographie du père de ses enfants, une histoire fascinante qu’elle veut laisser en héritage à ses enfants et petits-enfants. Emballée par cette expérience, elle publie par la suite un conte qui lui tient à cœur.

Plusieurs textes, nouvelles, poésies et même un roman dorment encore dans ses tiroirs…

Expériences et réalisations significatives

  • Le marcheur aux pieds nus (2013)
  • Le berger (2016)
    Finaliste et mention d’honneur au concours littéraire des Éditions de la paix
  • Participation aux salons du livre des Éditeurs indépendants (2013), de Montréal (2013) et de Trois-Rivières (2014)
  • Séance de signatures à la bibliothèque Roland-LeBlanc (2016)

Affiliations et adhésions

  • Membre du groupe Livres du Québec

Lieu de diffusion

  • Ses deux ouvrages peuvent être empruntés à la bibliothèque Roland-LeBlancLe marcheur aux pieds nus est aussi disponible en format numérique.

Points de vente

Photographie de l'artiste

Chanteur et humoriste

38, avenue des Pins
450 461-0166  |  s.turbide@bell.net
www.sergesturbide.com

Champs d’activités

Animateur, auteur-compositeur, scripteur

Expériences et réalisations significatives

  • Présentation de son « one-man show » intitulé Confidences d’un baby-boomer en 2012 au théâtre du complexe touristique Dam-en-Terre à Alma
  • Présentation de son spectacle musical intitulé Si on chantait…, notamment à Terrebonne et à Saint-Sauveur
  • Directeur du marketing des spectacles de Québec Issime depuis six ans

Affiliations et adhésions

Lieu de diffusion


Arts visuels

Karine Belzile, artiste peintre

Artiste peintre

29, rue Franche
514 865-6645 | kriin@kriin-art.com
www.kriin-art.com

Champs d’activités

Lorsqu’elle commence une toile, Karine façonne le relief avec un « modeling paste » pour lui donner l’aspect désiré qui ajoute de la texture. Puis, elle applique doucement, lentement, couche par couche, les blancs, les beiges, les bruns, souvent dilués et parfois mêlés aux vernis teintés qu’elle aime appliquer à la main en frottant. Elle gratte, dilue, lisse, empâte et essuie en abîmant parfois ses pinceaux. C’est là que sa passion de mélanger les couleurs et les textures prend toute son ampleur. Elle affectionne particulièrement la subtilité de la transparence des vernis qui permet de laisser les traits sous-jacents émerger. Ensuite, elle trace les traits fins qui, avec le recul, donnent l’illusion qu’une vague se dessine.

Elle éprouve un immense plaisir à partager son travail et à échanger sur ce que les gens perçoivent de la réalité abstraite et subtile qu’elle propose.

Titre des œuvres : Sandbanks, Grey Seascape no. 8, Seascape no. 17

Démarche artistique

Après une formation en art et en esthétique de présentation, Karine voyage, à la recherche d’inspiration. Elle se laisser imbiber par l’immensité des paysages qui influenceront l’esthétique de ses tableaux.

Dans la trame de son œuvre, le paysage se veut parfois abstrait, réaliste ou semi-abstrait. Entre des ciels obscurs tourmentés par le vent, parfois orageux, et des horizons indéfinis, c’est surtout l’art du « seascape » et du « landscape » qui la caractérise.

Karine Belzile, connu sous le nom Kriin, a développé son talent au fil des ans et plus particulièrement depuis dix ans. Elle peint en utilisant l’acrylique, une matière plus malléable et conforme à son style. Elle manipule également les vernis appliqués au pinceau, à la spatule et à la main sur des canevas ou des panneaux de bois, le tout émergeant dans des textures, des couleurs, des lavis et des patines particulières et uniques à son style.

Expériences et réalisations significatives

Lieux d’exposition

  • Site Web kriin-art.com
  • Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Luc Benoit, artiste peintre

Artiste peintre

119, avenue des Hirondelles
450 441-2658  |  lucbenoitfineart@gmail.com

Champs d’activités

Cet artiste a longtemps peint des œuvres figuratives à l’huile ou aux pastels secs. Récemment, il a découvert une véritable passion pour l’art abstrait, mais surtout une liberté créatrice à le pratiquer.

Ses plus récentes œuvres sont peintes selon une technique de peinture en renversé sur des panneaux d’acrylique clair  exaltant les couleurs.

Ses œuvres abstraites ont une facture très contemporaine. Son choix de couleurs et de teintes, jumelé à l’éclat du canevas d’acrylique, confère une brillance et une modernité incomparables au tableau. Son style est distinct, contemporain, haut en couleurs et unique.

Titre des œuvres : Cellules de vie, Maelstrom, Voie lactée

Démarche artistique

La peinture est une passion et une forme d’expression. Sa démarche est planifiée à certains égards dans la superposition des plans couleurs, le jeu des motifs et des textures qui créent la profondeur mais largement spontanée dans l’expression. Il aime bien laisser cours à l’inspiration du moment et à la liberté du geste.

Par ses créations, il souhaite créer l’émotion dès le premier coup d’œil, pour inciter les gens à apprivoiser le tableau et laisser cours à leur imaginaire afin d’en tirer leur interprétation personnelle.

Il aime conjuguer le passé au présent, en jumelant la modernité de ses tableaux à d’autres matières marquées par l’usure du temps.

Expériences et réalisations significatives

Au cours des deux dernières années, il s’est davantage affairé à la diffusion de son travail. Il a consacré son énergie à travailler son site Web, sa présence sur les plateformes de ventes en ligne ainsi que sur les réseaux sociaux.

Il participe depuis 2017 à des salons comme Arts et métiers d’art d’Henryville et la Rencontre des arts de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Artiste peintre

514 894-4630 | icige.gvb@gmail.com
 /GeArtistePeintre

Champs d’activités

Ge peint des toiles originales et uniques, à la peinture acrylique, dont les sujets sont très variés. Il peut autant s’agir d’animaux que de portraits.

 

 

 

Titre des œuvres : L’œil du félin, Âmes de ville, Évidence, Félidé

Démarche artistique

Geneviève Blais (Ge) est une artiste peintre pour qui l’imaginaire, la création et la précision du coup de pinceau est la façon de s’exprimer de décompresser dans ce monde rempli de petits stress de la vie.

N’ayant jamais suivi de cours ou de formations dans ce domaine, elle a perfectionné son travail avec les années, de manière autodidacte. Depuis son plus jeune âge, les arts font partie de sa vie. Crayon, argile, peinture… tout l’inspire.

Depuis quelques temps, elle a laissé ses crayons de côté pour utiliser toiles et pinceaux. Un coup de cœur! Le mélange de couleurs, des textures et des effets de tout genre lui permettent de s’amuser et chaque fois les résultats l’épatent. Alors reste à voir où cela la mènera…

Expériences et réalisations significatives

  • Exposition virtuelle « Une vitrine sur l’art » organisée par la galerie Lenoir à Montréal

Lieux d’exposition

Photographie de l'artiste - Chantal De Serres

Artiste peintre

19, rue Taillon Est
450 461-2908  |  chantaldeserres@videotron.ca
chantaldeserres.com
 /chantal.deserres

Champs d’activités

Artiste peintre de l’abstraction organique depuis 1986, elle travaille principalement avec la peinture acrylique.

Titres des œuvres : Gratitude – Le lien Universel I, Gratitude – Le lien Universel II

Démarche artistique

Née en 1965 à Verdun, Chantal De Serres vit maintenant à Saint-Basile-le-Grand.

Elle a fait ses études en arts plastiques à l’Université de Montréal et en design graphique à l’Université Concordia. À partir de 1992, elle participe à plusieurs expositions collectives et solos et est représentée en permanence en galerie partout au Canada.

Le but de sa recherche picturale est essentiellement basé sur la certitude d’être connectée à son être profond. Elle raconte des histoires atmosphériques mettant en scène plusieurs images organiques entremêlées pour se laisser guider par la musique des formes et des couleurs.

Expériences et réalisations significatives

Au printemps 2011, elle crée une série d’œuvres insufflées par le décès de son père. Puis, inspirée de ses nombreux voyages, elle décide d’explorer le paysage abstrait tout en continuant sa démarche en abstraction organique. En 2012, elle amorce une série d’œuvres intitulée « Gratitude ».

Cette série est une réflexion sur le lien entre le corps physique, symbolisé par une forme ressemblant à un arbre, et son environnement physique, émotif et spirituel qui correspond à l’art d’aimer la vie au moment présent, en exerçant constamment l’état de gratitude.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition

  • Galerie Richelieu à Montréal
  • Koyman Galleries à Ottawa
  • Site Web chantaldeserres.com
  • En 2000, dans le cadre du 5e symposium Une époque en art, la Municipalité a fait reproduire son œuvre Envolée au galop sous la forme d’une carte de souhaits.
  • La Ville a acquis, dans le cadre de la 15e Fête des arts en 2010, son œuvre Exhalaison automnale qui fait maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Artiste peintre

514 585-7813
nat-fon@hotmail.com

Champs d’activités

L’artiste peint sur toiles, parfois réaliste, parfois figuratif et parfois abstrait. Elle s’amuse entre l’acrylique et l’huile ainsi que la résine. Elle utilise pinceaux, éponges, spatules, coton et brosse.

Titres des œuvres : ShadiConscienceLiberté et Atmosphère

Démarche artistique

Attirée dès son jeune âge par la peinture, elle s’est découvert cette passion en 1992. C’est devenu pour elle une façon de se retirer de la population pour entrer dans son monde de couleurs et d’expressions. La peinture est devenue un univers très réparateur.

Au début, elle a commencée à peindre à l’huile à partir de photos et d’images. Peu à peu, avec l’expérience acquise, elle désirait peindre ce que son âme avait à exprimer. Sa technique se transformait, elle découvrait d’autres matériaux pour créer (spatule, éponge, coton brosse) et elle s’est mise à peindre avec l’acrylique. Elle apprenait à travailler ses couleurs différemment et ses sujets se manifestaient. Ses intuitions se révélaient de belles intrigues et elle les transformait en de belles aventures.

Elle aime ce que les gens ont à exprimer sur ses œuvres, car chacun a une façon de créer sa propre aventure!

Expériences et réalisations significatives

  • Symposium Mon village tout en couleurs, à Saint-Élie-de-Caxton (septembre 2017)

Lieux d’exposition et de diffusion

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste - Raymonde Fortin

Artiste peintre

33, rue Basile-Daigneault
450 441-6358  |  nitrofr8@yahoo.ca

Champs d’activités

Sa créativité est guidée par des œuvres majoritairement abstraites. Présentés entre deux vitres, dans un cadre noir, ses tableaux sont comme suspendus, ils ont un espace pour respirer.  L’artiste commence par un tracé à l’encre d’acrylique noire et use d’une certaine souplesse dans la gestuelle, démontrant son inspiration. Elle joue ensuite avec les couleurs et dans celles-ci, des traits d’eau au pinceau, des encres d’aquarelle et d’acrylique de teintes vives et vibrantes. Ses toiles dégagent fluidité et simplicité.


Titres des œuvres : Migrateur, Vague et vogue, L’artiste

Démarche artistique

Cette artiste crée des aquarelles de couleurs vives. C’est la gestuelle qui la guide. Elle positionne des traits noirs puis, par exploration, intègre des couleurs en expérimentant sur les teintes, observant le fondu des couleurs, les effets créés.

Les différents cours suivis alimentent sa recherche, passant de l’aquarelle en tube aux encres d’aquarelle, puis à l’acrylique, y ajoutant des textures subtiles mais bien présentes. Ces expressions de couleurs vibrantes révèlent une sensibilité à la finesse des couleurs.

L’artiste veut attirer l’œil du spectateur soit sur la gestuelle, soit sur la richesse des couleurs, ou encore sur la combinaison des deux.

La technique du marouflage (coller l’aquarelle sur une toile) la libère du cadre limitatif et des vitres. Cela lui permet l’utilisation de plus d’espace, pour de plus grands gestes! Présentement, elle explore les fonds de couleurs à l’encre.

Par son art abstrait, elle cherche à stimuler l’imagination de l’observateur. Il décide ce que la toile lui inspire, il participe au processus créateur.

Sa signature? Gestuelle épurée, couleurs vives!

Expériences et réalisations significatives

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste - Céline Gauthier

Photographe

66, chemin du Richelieu
450 441-0628  |  cecilegauthier@videotron.ca

Champs d’activités

  • Photo couleur et photo noir et blanc (caméra Nikon D200)
  • Utilisation du logiciel de retouches Photoshop

Titres des œuvres : Cardinal rouge, Épervier de Cooper, Une histoire d’amour, L’attente

Démarche artistique

Elle s’intéresse à la photographie depuis l’adolescence et a décidé d’en faire un loisir.

De la photographie d’architecture au portrait, en passant par les photos de mariage, une préférence se confirme pour la nature, les paysages et les scènes urbaines.

Expériences et réalisations significatives

Elle a participé aux expositions de la Fête des arts, de l’Association longueuilloise des photographes amateurs (ALPA) et du Regroupement des clubs de photographie de la Montérégie (RCPM).

Lieu d’exposition

  • La Ville a acquis, dans le cadre des 14e et 17e expositions de la Fête des arts, en 2009 et en 2012, ses œuvres Épervier de Cooper et Une histoire d’amour qui font maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste

Artiste peintre

42, rue de Normandie
514 967-6436  |  atelier@ericjhughes.com
www.ericjhughes.com
www.facebook.com/artiste.synesthete

  Catalogue de l’artiste

Champs d’activités

L’artiste utilise principalement l’acrylique, le collage et des médiums mixtes pour créer des peintures où le mouvement traduit une rythmique ondulatoire et structurelle.


Titres des œuvres : La force d’une passionKamélémeraude (diptyque A et B), GenesisÉcarlate (polyptyque A,B, C et D)

Démarche artistique

Par une exploration ainsi qu’une expérimentation évolutive et instinctive de la matière, des couleurs, des formes et des lignes, il n’hésite pas à rajouter à l’acrylique, son médium de prédilection, des éléments texturés et des collages qui lui permettent d’exprimer spontanément ses pulsions intérieures. Pour lui, le processus de création reste prédominant dans une démarche qui accorde davantage d’importance à l’organicité des matériaux et à la mise en corps de l’exécution qu’à l’intellectualisation d’un procédé.

Au fil de nouvelles rencontres et expériences, l’esprit toujours en éveil et inspiré par la musique, il poursuit un processus de création évolutif, ce qui lui permet de renouveler constamment sa créativité et de garantir l’authenticité de sa démarche. S’organisant tout naturellement en séries distinctes, ses œuvres relèvent plus de l’urgence de créer que de la mise en application d’une recette technique.

Création de mandalas uniques et hors du commun

Par le processus de réalisation de mandalas, qui fait appel aux forces intérieures que nous possédons tous en chacun de nous, l’artiste nomme ironiquement ses créations Mandal’Art, car elles sont réalisées à partir de fragments de ses peintures contemporaines créées antérieurement; ce qui en résulte est une infinité de possibilités visuelles et d’images révélatrices de son âme.

Expériences et réalisations significatives

2011 – 2014
Série « Symbiose »
La particularité de cette série se dévoile par l’agencement instinctif de lignes structurelles et de formes géométriques à travers les ondulations lyriques, et ce, en « symbiose ».

2005 – 2007
Série « Delirium »

2003 – 2005
Série « Catharsis »

Lieux d’exposition

  • Artothèque à Montréal
  • Site Web www.ericjhughes.com
  • La Ville a acquis, dans le cadre de la 12e Fête des arts en 2007, son œuvre La porte bleue qui a été reproduite sous la forme d’une carte de souhaits et qui fait maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste

Sculpteur

129, rue Perron
450 461-1900  |  eugenejankowski@hotmail.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

Sculpture sur pierre et enseignement des arts

Oeuvre de l'artiste - Sculpture - Liberté
Titre de l’œuvre : Liberté

Démarche artistique

À l’âge de quatre ans, Eugene Jankowski quitte sa Pologne natale avec ses parents et immigre à Val d’Or.

Dès son jeune âge, il se découvre un talent pour le dessin et ses parents l’inscrivent à des cours de peinture. Sa créativité est très inspirée par la beauté de la nature abitibienne. Au début, il peint; mais lorsqu’il découvre la sculpture sur pierre, c’est le coup de foudre.

Depuis maintenant 25 ans, il sculpte la pierre. Il participe à plusieurs expositions et symposiums, autant au Québec qu’en Europe, et y a gagné autant de prix du jury que du public. Il fait partie des délégations canadiennes de la Belgique et de la Hongrie qui exposent en Europe.

En 1993, il a fondé sa propre école, l’Académie Stanley-Lewis à Montréal pour l’enseignement de la sculpture sur pierre. Selon lui, cet art noble est une passion et la créativité est son âme.

Expériences et réalisations significatives

Créations particulières

  • Logo et fresques pour le Centre Jeunesse l’Étape à Val d’Or
  • Sculpture du Prix de reconnaissance pour l’hôpital Sainte-Justine à Montréal ainsi que les sculptures Mère Enfant (corporative) et Mère Petit-Enfant pour le 100e anniversaire de l’unité de chirurgie
  • Sculpture monumentale Pierre aux draveurs devant le Centre d’information touristique de Saint-Léonard au Nouveau-Brunswick
  • Sculpture au logo du Symposium André Coppens à Racour, en Belgique

Expositions

  • Participation, de 2004 à 2009, au symposium de peinture et de sculpture Rendez-vous des artistes à Saint-Léonard, au Nouveau-Brunswick
  • Participation à la prestigieuse exposition organisée par la Société nationale des beaux-arts de Paris au Carrousel du Louvre.
  • Exposition Voyage en art à Saint-Basile-le-Grand en compagnie de l’artiste peintre Jean-Pierre Neveu en vue d’une seconde participation au Salon des beaux arts de Paris (2015)

Enseignement de l’art

Récompenses

  • En 2012, l’artiste reçoit le prestigieux prix Stanké pour son œuvre Liberté.
  • En 2012, il est le lauréat du prix Jean-Paul-Lapointe, remis à l’artiste s’étant le plus distingué dans l’ensemble de son œuvre et par ses relations avec ses collègues créateurs.
  • En juin 2017, le jury de la Société académique Arts-Sciences-Lettres de Paris le décore du Diplôme de médaille d’étain, une distinction pour l’ensemble de son œuvre en carrière au niveau de la sculpture sur pierre.

Lieu d’exposition

  • La Ville a acquis, dans le cadre de la 13e Fête des arts en 2008, son œuvre Dieu créa les oiseaux et, en 2012, son œuvre La famille créée pour souligner le 140e anniversaire de la ville, qui font maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste

Photographe

450 461-3110  |   jlaf007@gmail.com

Champ d’activité

Photographie en utilisant des caméras numériques de très bonne qualité ainsi que des logiciels d’imagerie


Titres des œuvres : Iles-de-la-Madeleine, Star Trail, Les oiseaux

Démarche artistique

Photographe amateur, James Laflamme fait de l’astrophotographie et, depuis plusieurs années, ses principaux sujets d’intérêt en photo sont la nature et les oiseaux.

Expériences et réalisations significatives

Il est un participant actif du concours Le Grand Zoom, ayant soumis plus d’une centaine de photos du territoire grandbasilois. Lors de la 2e édition (2013-2014), sa photo Lac, représentant la saison estivale, lui a valu le 1er prix. De plus, au fil des ans, six de ses photos ont servi à illustrer les mois du calendrier municipal. La Municipalité utilise régulièrement ses images de grande qualité dans ses documents, sur son site Web et pour d’autres voies de communication.

Ce photographe est également astronome amateur depuis 1989 et s’implique dans la promotion de l’astronomie auprès du grand public.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition

Ses œuvres primées dans le cadre du concours de photo Le Grand Zoom peuvent être visionnées sur le site Web.

Photographie de l'artiste

Artiste peintre et auteure

30, rue des Cygnes
450 653-1085  |  aquacarole@yahoo.ca

Champs d’activités

Ses aquarelles sont généralement exécutées sur du papier aquarelle; cependant, elle aime bien à l’occasion explorer les autres supports tels que le canevas, le carton, les papiers exotiques et les collages.

Au pigment d’aquarelle, elle jumelle l’encre, les bâtons Caran d’Ache, les crayons aquarelle et les collages pour donner du relief. L’acrylique liquide, avec sa transparence et ses couleurs intenses, ajoute à sa recherche.

Les couleurs vives l’animent et lui donnent de l’énergie. Elle apprécie également la transparence que permettent les médiums à l’eau, offrant mouvement et profondeur aux couleurs.

Titres des œuvres : Si le chapeau te fait… (livre), Le parc, Hostas, Rubiconde

Démarche artistique

Les arts visuels font partie de la vie de cette artiste autodidacte depuis plus de 37 ans. Touche-à-tout, elle a expérimenté plusieurs médiums tels que le graphite, le fusain, la sanguine, la gouache, l’acrylique, l’huile, le modelage, la photo et l’encaustique, mais l’aquarelle demeure son favori.

Des dizaines d’ateliers, de cours et de formations l’ont inspirée, guidée et modelée à travers le temps. Principalement attirée par la nature, elle aime aussi explorer l’imaginaire et, à l’occasion, se lancer dans l’abstraction.

Sentant le besoin d’ajouter à sa peinture un complément, l’écriture s’est présentée comme une urgence de dire au-delà des yeux ce qui depuis longtemps l’habite.

Expériences et réalisations significatives

En 2016 et 2017, elle a exposé ses œuvres au Salon d’automne du Musée des Beaux-Arts de Mont-Saint-Hilaire et, en 2010, elle a pris part à l’exposition Histoire de Cœur à la Maison Ozias-Leduc. En 2015, elle fait partie de  l’exposition sur la robe à la galerie Arts Sutton avec le groupe « Champ de mauve » de Murielle Faille.

Son implication au sein de l’Atelier de peinture, à titre de présidente et d’enseignante, occupe une bonne partie de son temps. Elle a participé à l’organisation de l’exposition biennale des élèves qui s’est tenue au printemps 2014.

Ses œuvres ont été publiées au Guide De Roussan : marché de l’art au Québec 2011 ainsi qu’à quelques éditions de l’agenda Plumes et pinceaux.

Elle s’implique depuis plus de 10 ans comme animatrice artistique bénévole lors du Relais pour la vie, à Mont-Saint-Hilaire, au profit de la Société canadienne du cancer.

En 2015, elle a publié son tout premier livre, Petit recueil philosophique pour gens trop occupés, qu’elle a elle-même illustré et édité.

En mai 2017, elle a eu la chance de participer à l’émission Vallée des arts sur les ondes de TVR9 afin de partager sa passion pour la création ainsi que ses techniques et secrets artistiques avec les téléspectateurs.

En mai 2019, elle a publié son deuxième livre Si le chapeau te fait… qu’elle a elle-même illustré et édité.

Affiliations et adhésions

  • Membre associée de la Société canadienne d’aquarelle jusqu’en 2014
  • Membre du Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire
  • Présidente de l’Atelier de peinture de Saint-Basile-le-Grand depuis 2008 et active au sein de l’organisme de loisir depuis 2000.

Lieu de diffusion

  • Les livres Si le chapeau te fait… et Petit recueil philosophique pour gens trop occupés peuvent être empruntés à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Points de vente

Photographie de l'artiste

Artiste peintre

69, montée Robert
450 653-1661  |  isabmalo@gmail.com
www.i-malo.com

Champs d’activités

Isabelle Malo est une artiste multidisciplinaire et designer de formation. Elle utilise une technique unique en peinture qu’elle a développée lors de la réalisation de sa série Penthouse, durant ses études en histoire de l’art à l’UQAM. Depuis 1984, elle a réalisé plusieurs œuvres à l’aide de différents médias : aérographe, encre, pastels, mines, acryliques, feutres… Elle a ainsi à son actif une panoplie de projets allant de toiles de différents formats, médium et sujets, à des objets 3D design.

Titre des œuvres : Dolce moralitaMonaco dreamLet dream

Démarche artistique

Son cheminement comme artiste est atypique. Après des études en design, en TI 3D et en histoire de l’art, elle a voyagé à travers le monde, exposant dans de grandes foires comme Art Monaco, Chester Art Fair, La Biennale de Florence et Art Montreux, mais aussi lors d’expositions régionales et canadiennes à Charlevoix, Montréal et Vancouver, entre autres.

La relation de l’humain face à la modernité la fascine, l’observation de son évolution dans des environnements remplis d’objets créés pour lui à travers les époques est sa source d’inspiration. La nature, particulièrement la mer, l’interpelle aussi.

Ses grandes toiles représentent des paysages urbains, la plupart du temps, des personnages réels ou fantomatiques, dans des ambiances de brouillard rappelant la brume de mer, souvent sous un coucher de soleil théâtral.

Expériences et réalisations significatives

La liste des projets de l’artiste est détaillée sur son site Web.

Distinctions

  • 2017 – Oscar  » Dell Arte  » Biennial Award for Visual Arts, Art Expo Gallery through the partnership with the Art Magazine Biancoscuro active in Italy and abroad Monte-Carlo Bay, Principato di Monaco, Monaco
  • 2016 – Prix International Art Contest Biancoscuro, HA VINTO IL PREMIO – MOSTRA COLLETTIVA – pour l’œuvre Rescue, une huile de 30×60 pouces, réalisée à la spatule
  • 2016 – International Prize Canaletto – Artistic Career Award

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition et points de vente

  • Site Web i-malo.com
  • Mona Youssef Gallery Kingston, Canada
  • Plusieurs foires internationales (pour les détails, voir le site Web de l’artiste)
  • Studio de l’artiste situé au 69, montée Robert (ouvert au public les samedis et dimanches)
    Produits disponibles : toiles, reproductions, foulards en soie ou en cachemire

Sculpteure

232, rue Audet
450 653-2866  |  lucienadeau.artiste@gmail.com

Champs d’activités

L’artiste sculpte la pierre (stéatite, albâtre, marbre, pyrophyllite, serpentine) pour réaliser des animaux et des personnages. Elle travaille en taille directe, c’est-à-dire sans utiliser de patron ou de modèle. Pour y parvenir, elle utilise différents outils rotatifs ainsi que des marteaux, gauges, râpes et beaucoup de papier sablé. Chaque œuvre est unique.

Titres des œuvres : Bison, Chevalier à plumes, Ours et Rencontre

Démarche artistique

Lucie Nadeau entretient depuis son plus jeune âge un intérêt particulier avec tout ce qui touche le monde des arts visuels. Elle a travaillé avec l’aquarelle, le dessin, le collage, la peinture, le vitrail et la photo.

Après une carrière d’enseignante au primaire, elle se perfectionne en s’inscrivant à un certificat en art à l’Université de Sherbrooke. La sculpture fut un coup de foudre. Elle a suivi des formations avec différents maitres sculpteurs.
Lucie Nadeau sculpte sur pierre de façon émotionnelle en taille directe. Elle explore les rondes-bosses de la pierre. Elle privilégie les formes organiques. La diversité de sentiments et des émotions la dirige vers l’allure finale de la pièce.

Au cœur de sa démarche créatrice s’ajoute l’observation, qui occupe une place déterminante. Ses œuvres se doivent de dégager de la beauté et de la douceur.

Expériences et réalisations significatives

En plus de réaliser des commandes bien précises pour un vignoble et une boutique, Lucie Nadeau a participé à de nombreuses expositions dont au prestigieux Carrousel du Louvre, à Paris (2017). Ses œuvres rayonnent dans divers lieux et symposium à travers le Québec, dont :

  • à l’auberge santé l’Oasis de L’ile à St-Eustache, au vignoble Côte de Vaudreuil ainsi qu’à la galerie Rod à Saint-Sauveur;
  • à l’événement Plaisir d’Artistes au Marché Bonsecours (Montréal), où elle s’est mérité un prix Coup de cœur du public;
  • à l’expo-vente Printemps de la sculpture à Sainte-Adèle et à l’exposition Nature et Création à Dunham;
  • au concours annuel de la Maison des arts et de la culture de Saint-Faustin;
  • au symposium Créations-sur-le-champ de Mont-Saint-Hilaire;
  • au salon de la sculpture « Scvlptvre 4 » au Palais des congrès de Saint-Hyacinthe.

Affiliations et adhésions

  • Association des Sculpteurs sur pierre de la Montérégie
  • Conseil Montérégie de la culture et des communications
  • Membre du conseil de la sculpture
  • Académie Art, Sciences et lettres de Paris
  • Association des artisans de Chez-Nous
  • Maison des arts et de la culture, Saint-Faustin du Lac Carré
  • Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec
  • Nature et Création, Dunham, Québec
  • Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ)

Lieux d’exposition

  • Maison de la culture de Saint-Faustin-Lac Carré
  • Petite galerie dans Lanaudière
  • Boutiques dans le Vieux-Montréal
  • Site Web sculpturesurpierreln.com

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste

Artiste peintre et auteur

148, rue Principale
450 461-0693  |  artjpneveu@hotmail.com
www.jeanpierreneveu.com

Champs d’activités

Sa peinture de style spatio-temporel hyperréaliste est maintenant vue en 3D et est majoritairement faite à l’huile. Cependant, pour les grands formats, il travaille à l’acrylique et à l’huile.

Comme écrivain, il a publié en 2012 son premier roman, Le Perceur d’univers (tome I).

Titres des œuvres : Ouli Dijanou, Evan Kialou, Le Perceur d’univers (tome 1)

Démarche artistique

Durant sa carrière, il a eu recours à différents médiums pour arriver à développer un hyperréalisme des plus poussés, de l’hyperréalisme forestier au style surréaliste avec la technique visuelle tridimensionnelle.

Dès 1986, il se lance dans une passionnante recherche alors qu’il dessine sans relâche pour inventer un monde fantasmagorique qu’il crée de toutes pièces. Ce monde onirique qui l’habite depuis 26 années, il le nomme l’univers d’AVA.

En 1989, Sam Aberg, critique d’art, analyse sa peinture pour lui conférer le style spatio-temporel.

En 1993, il compose une charte chromatique insolite sur les couleurs naturelles et réelles, ce qui l’amène à réaliser des tableaux en s’appuyant sur un concept hors du commun; en 2012, il présente ses tableaux en 3D auxquels il a adapté sa charte.

  Démarche artistique détaillée

Expériences et réalisations significatives

Il a composé une charte chromatique tridimensionnelle qui amène une distanciation logique des éléments dans un champ de profondeur, ce qui fait que les tableaux sont vus en 3D; cette innovation a été officialisée en avril 2012 par l’Institut des arts figuratifs (IAF).

Dans le cadre de la célébration rétrospective de 50 années de créations artistiques, en novembre 2012, ses œuvres en 3D ont été présentées en exposition solo au Centre culturel de Belœil, au même moment où était lancé officiellement son roman Le Perceur d’univers.

En 2013, dans le cadre du gala en arts visuels Académia XXI, l’Académie internationale des Beaux-arts du Québec (AIBAQ) lui a décerné le titre honorifique de Maitre en beaux-arts.

En clôture du Grand salon Art et Passions tenu à Sainte-Julie en mai 2015, il a reçu le 1er prix du jury, le Prix Yvon-Boucher, accordé à l’artiste le plus complet, autant par son œuvre que par sa personnalité.

À l’automne 2015, en compagnie du sculpteur Eugene Jankowski, il organise l’exposition Voyage en art à Saint-Basile-le-Grand en vue d’une première participation au prestigieux Salon des beaux arts de Paris au Carrousel du Louvre, en décembre. Lors de cet évènement, pour son œuvre Na Aoïri, Jean-Pierre Neveu remporte la médaille de bronze parmi 240 artistes et 700 œuvres en exposition. Dès lors, l’artiste grandbasilois est sollicité afin de faire connaitre son art en France, en Belgique, en Espagne et en Italie, véritable porte ouverte vers une carrière internationale.

En avril 2016, le jury de la Société académique Arts-Sciences-Lettres de Paris lui attribue le Diplôme de médaille d’argent, une distinction pour la qualité de sa peinture et l’ensemble de son œuvre en carrière, puis, en septembre, il reçoit un prix pour sa « technique nouvelle » au salon Artistes du monde à Cannes pour son œuvre Kamiska Réa.

Affiliations et adhésions

Lieux d’exposition et de diffusion

  • Site Web www.jeanpierreneveu.com
  • La Ville a acquis, dans le cadre du 1er symposium Une époque en art en 1996, sa peinture D’ici ou d’ailleurs et, l’année suivante, elle a reçu en donation de Réal Fafard sa toile intitulée Niri Haro. Lors de la 16e Fête des arts en 2011, Les inséparables s’est ajoutée et en 2012, il a créé pour la Soirée harpe et poésie la sculpture Fleur à mots. Ces quatre œuvres font maintenant partie de la collection d’œuvres d’art exposées dans les édifices municipaux.
  • Son roman Le Perceur d’univers (tome I) peut être emprunté à la bibliothèque Roland-LeBlanc.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Artiste peintre

3, rue des Geais-Bleus
450 461-0901  |  drdianejazz@gmail.com

Champs d’activités

DRay est principalement peintre animalière et son médium de prédilection est la peinture à l’huile.

Titres des œuvres : Jour mémorable, L’imposteur, Madame Long cou et Tigre Keysha

Démarche artistique

Ses souvenirs artistiques remontent tous vers le dessin, les livres à colorier et les crayons de couleurs. En avril 2011, elle découvre tout ce que l’on peut faire avec des huiles et des pinceaux sur une toile blanche et c’est à ce moment qu’elle développe sa passion pour la peinture. Sa première réalisation, une fleur monochrome, l’a littéralement transportée vers un nouvel univers.

Elle aime beaucoup peindre les paysages, l’architecture et les fleurs, cependant ce qui retient le plus son attention est le monde animalier et le portrait.

Ses photos d’animaux et ses portraits proviennent de son entourage, de voyages et de visites au zoo. L’art figuratif est un incontournable pour elle.

Pouvoir peindre ses inspirations et ses émotions sur une toile est devenu le summum de sa démarche artistique.

Expériences et réalisations significatives

  • Exposition « Boxing Day » (janvier 2018) puis « En attendant le printemps » (février à avril 2018) à la Galerie-Z, édifice le Belgo à Montréal
  • Expo Galerie AAPARS au centre multifonctionnel de La Prairie (mars 2018)
  • Expositions-concours de l’Association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud (AAPARS) et « Salon d’automne : Hommage au refus global 150 variations » (octobre 2018)
  • Expo-concours de La Prairie (novembre 2018)
  • Expo Galerie AAPARS au centre multifonctionnel Francine-Gadbois à Boucherville (mars 2019)
  • 34e Exposition d’arts visuels de Sainte-Anne-des-Plaines (avril 2019)

Affiliations et adhésions

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographie de l'artiste

Cinéaste

144, rue Dufresne
450 653-7964  |  ricard.louco@videotron.ca

Champs d’activités

Ses œuvres sont influencées par la technique du cinéma direct.  Ce concept de cinéma documentaire tourné en 16 mm essaie de cerner in situ la vie de l’homme en action, dans son contexte et sa réalité.  Pour ce faire, il aura fallu que la caméra et le son synchrones deviennent autonomes, silencieux et aisément maniables.

Le film BASILEIOS s’inscrit dans cette démarche : chercher à prendre conscience du milieu avec des témoignages émouvants sur l’histoire, l’architecture, l’agriculture, la religion, bref, notre culture. Souvent, des photos anciennes et des films d’archives viennent témoigner pour les personnes qui nous ont quittés.

Démarche artistique

Diplômé en réalisation au Conservatoire du cinéma de Paris en 1967, il enseigne d’abord l’histoire du cinéma à l’École normale Laval à Québec puis, en 1968, il travaille pour la télévision et le cinéma comme assistant-réalisateur, réalisateur, directeur de production et producteur, notamment à l’Office national du film et à Radio-Canada. Parallèlement à ses projets cinématographiques, il participe à la mise sur pied du Festival d’été de Québec.

En 1970, avec Jean-Pierre Liccioni, il fonde la maison de production Les films Cénatos. Il produit et réalise pour Radio-Canada la série Du simple au multiple et la série jeunesse Mordicus, puis se consacre aux pionniers du cinéma québécois  : Jean-Marie Poitevin (La folle aventure), Albert Tessier (À force d’images) ainsi qu’aux pionniers de la télévision (C’était en direct).

Au cours des dernières années, sa carrière est partagée entre Québec, Montréal, Toronto et quelques productions en France. Il travaille notamment avec Iolande Cadrin-Rossignon, François Brault, Jean-Pierre Lefebvre, Arthur Lamothe, Michel Moreau et Gilles Carle.

Expériences et réalisations significatives

Il réalise Odyssée sonore, un long métrage documentaire pour l’ONF qui nous révèle l’infinie richesse de l’univers des sons au quotidien ou comme matériau de création. Ce film nous fait aussi découvrir que la science progresse dans la lutte contre la surdité et que la parole fut peut-être inventée par l’homme pour surmonter l’angoisse du silence.

Le film BASILEIOS s’inscrit dans la continuité de son travail. On y perçoit son immense intérêt pour l’histoire et le patrimoine. Ce documentaire s’inspire de l’histoire des Grandbasilois pour la raccrocher à la richesse de la vie communautaire contemporaine. En somme, parler de notre histoire sans être ennuyeux.

Ce film sur la vie et le patrimoine de Saint-Basile-le-Grand s’est mérité le prix patrimoine Coup de cœur du jury du Conseil montérégien de la culture et des communications en 2012.

Lieu d’exposition

Points de vente à Saint-Basile-le-Grand

Le film BASILEIOS est disponible à la bibliothèque Roland-LeBlanc ou auprès de la Société d’histoire.

Photographie de l'artiste

Artiste peintre

237, rue Jean-Charles-Michaud
450 461-9609  |  jm.tourigny@videotron.ca

Champs d’activités

Ses œuvres sont plutôt colorées et empreintes de textures. Les techniques utilisées sont l’aquarelle, les encres de couleurs et différents médiums liquides pour augmenter les effets de superposition et de formes vaporeuses diverses qui donnent des effets de transparence. Ses médiums favoris demeurent toutefois l’aquarelle et les encres de couleurs. Elle utilise la technique du monotype à travers différents médiums liquides, tels que l’acrylique et l’encre d’impression.


Titres des œuvres : Pommes rayées, Forêt illuminée, Fleurs blanches

Démarche artistique

Elle a démarré son parcours artistique par du dessin d’observation, à partir d’objets réels, réalisant des natures mortes et des portraits. Elle a ensuite entrepris des études artistiques pour poursuivre en arts visuels. Elle a également étudié la photographie.

Après avoir expérimenté différents médiums de peinture, elle a peint plusieurs tableaux à l’aquarelle, puis elle a poursuivi sa démarche avec la technique du monotype, travaillant à l’aide de taches sur du papier. Quand la période de séchage est terminée, selon le résultat, elle joue avec les formes, la couleur et la transparence. Elle utilise les couleurs primaires, les couleurs secondaires se formant automatiquement, et crée des textures directement sur le papier.

Pour sa technique mixte, elle explore plusieurs matériaux et techniques, sur du papier de mûrier pur à 100 %, à partir d’encres aquarelle et de médiums d’aquarelle liquides. Elle dépose les couleurs par superposition qui se mélangent par elles-mêmes et se fondent les unes dans les autres. Cette technique mixte ressemble au monotype, mais sans impression. Elle ajoute ensuite du médium acrylique et monte l’œuvre sur la toile.

D’autre part, l’artiste combine arts visuels et technologie. À partir de ses dessins réalisés au crayon, elle ajoute la couleur à l’ordinateur, utilisant un logiciel de traitement de l’image. Elle a expérimenté les textures, les effets de transparence et de lumière.

Elle s’inspire de la nature, de ses couleurs abondantes et de ses formes variées et y voit des fleurs ou des paysages. Elle reprend ensuite le dessin et crée de la profondeur en jouant sur le volume et en donnant des effets tridimensionnels.

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Photographe

30, rue de la Calèche
438 491-6423 |  beatrice.trudeauduquette@gmail.com
www.beaphotographe.com

Champs d’activités / Technique

Pour ses photographies, l’artiste utilise trois appareils photo soit le SonyA 77II, le SonyA 65 et le SonyE 6000. Les lentilles qu’elle utilise le plus souvent sont la Sigma 70-200mm 2.8, la Sigma 30mm 1.4 et la Sony 18-55mm 3.5.


Démarche artistique

Depuis son tout jeune âge, Béatrice Trudeau-Duquette s’intéresse aux arts sous toutes leurs formes : peinture, sculpture, photographie, etc. Béatrice est une jeune artiste qui aime changer de style et de façon de faire, pour mieux explorer son art. Cela lui permet d’avoir un point de vue différent chaque fois qu’elle entreprend une œuvre. La photographie, la peinture acrylique et l’aquarelle étant ses trois médiums favoris, les matériaux et les styles de ses œuvres changent constamment.

Étant dysphasique (trouble de langage et de compréhension), ses œuvres lui permettent de s’exprimer sans contrainte, dans un environnement contrôlé, et de transposer ses émotions dans son style du moment. Les couleurs, les contrastes, les angles et sa vision différente lui permettent d’être unique et de « dialoguer » avec les spectateurs.

Pour elle, l’« héritage visuel » laissé par les artistes de tous horizons est la trace d’une société en changement.

Expériences et réalisations significatives

Expositions

Concours

  • Revue Canadian Geographic
    • Mention honorable, catégorie Photographes en herbe, au concours Par tous les temps (2012)
    • Deuxième prix, catégorie Photographes en herbe (17 ans ou moins), au concours Par tous les temps (2013)
    • Mention honorable, catégorie Photographes de niveau junior, au concours Photo de l’année de la faune canadienne (2013)
    • Deuxième mention honorable, catégorie Jeunes (17 ans et moins), au concours Photo de l’année de la faune canadienne (2014)
    • Mention honorable, catégorie Portraits d’animaux domestiques, au concours Animaux domestiques (2014)
    • Deuxième mention honorable, catégorie Jeunes (17 ans et moins), au concours Photo de l’année de la faune canadienne (2015)
  • Revue PHOTO (France)
    • Finaliste pour Le plus grand concours photo du monde (2015)

Lieu d’exposition

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement


Métiers d’art

Photographie de l'artisan

Luthier

450 441-4661  |  hugueslefort@videotron.ca
www.lefortguitare.com

Champs d’activités

Il fabrique des guitares classiques, flamencos et jazz à cordes de nylon grâce à une technique de montage traditionnelle à l’espagnole (fabrication intégrale) à partir de différentes essences de bois : palissandre, épinette, cèdre, acajou, ébène, noyer, cerisier et érable.

Pour la finition de ses instruments, il utilise des vernis à base d’alcool et de la gomme laque (application au tampon), des laques conventionnelles ou à base d’eau (pulvérisation mécanique) et des huiles naturelles (application manuelle).

Outre la fabrication, il travaille à la réparation, à la restauration et à l’entretien de guitares.

Guitare classique Cavatina

Démarche artistique

Depuis plusieurs années, sa production est orientée vers les guitares à cordes de nylon. Bien que classique et minimaliste en apparence, il accorde tout de même une grande importance à l’aspect visuel de chaque instrument.  L’esthétique doit être sobre et les lignes épurées, tout en harmonisant la technique, l’exécution et les composantes de la guitare pour mettre en valeur la beauté et la sonorité du bois.

Il cherche avant tout à développer la personnalité de ses guitares selon un idéal sonore, un objectif musical; c’est pourquoi il travaille l’esthétique à travers les détails des différentes pièces de la guitare et sélectionne les matériaux pour leur propriété acoustique.

Pour la fabrication et la conception de ses instruments, il utilise des techniques décoratives spécifiques à la guitare et s’inspire de l’esprit de certains instruments historiques comme le luth ou la guitare romantique, bien qu’il n’hésite pas à y intégrer des éléments de modernité pour améliorer l’ergonomie, l’acoustique ou le visuel, selon les exigences des guitaristes.

Expériences et réalisations significatives

  • Enseignement en technique des métiers d’art, volet lutherie, à l’école-atelier Bruand
  • Participation au Salon de la guitare de Montréal de 2008 à 2011

Affiliations et adhésions

Lieu d’exposition

Photographie de l'artisan

Potier

24, rang des Vingt
450 461-3666  |  sergerobert7@gmail.com

Champs d’activités

Il utilise la porcelaine et le grès pour imaginer des formes décoratives ou utilitaires. Ses pièces sont cuites dans une atmosphère réductrice à très haute température dans un four cathédaire au gaz.

Démarche artistique

Par sa simplicité, ses émaux et ses modes de cuisson, son inspiration est surtout japonaise. Lorsqu’il a décidé de bâtir un four pour cuisson à très haute température, le grès s’est imposé et puis, la fine porcelaine.

Les émaux réagissent différemment à la température : la douceur sur la porcelaine et la couleur sur le grès; la magie du feu influence le résultat. La direction des flammes, la durée de cuisson (12 heures), le refroidissement du four (36 heures) et la température extérieure sont des composantes du résultat final; une cuisson est la somme d’un mois de travail.

L’ouverture du four est un moment très intense et stressant pour un potier. Parfois, la magie du feu est cruelle mais, lorsqu’elle opère, on oublie le reste.

Expériences et réalisations significatives

Affiliations et adhésions

Lieu  d’exposition

Point de vente

Photographie de l'artiste

Artisane de bijoux et de tricots de fantaisie

592, chemin Saint-Louis
514 462-5633  |  josee.rufer@gmail.com
peluresdhiver.blogspot.com

  Curriculum vitae

Champs d’activités

Inspirée par les couleurs, les textures et l’originalité des fibres et des perles, elle crée des accessoires qui ne laissent personne indifférent : écharpes, foulards, colliers, sautoirs, bracelets, boucles d’oreilles et ceintures.

Outre le temps consacré à la pure création, elle s’occupe à la réparation et à la restauration de bijoux, comme à la réalisation de commandes personnalisées.

Description des oeuvres : Écharpe magique © et bracelet sur fil de cuivre © 

Démarche artistique

Autodidacte et audacieuse, depuis plus de 20 ans, une maille à la fois, elle cumule ses connaissances et expériences avec une passion toujours grandissante. Constamment à l’affût d’une nouveauté, soit la technique, soit la fibre ou le mariage inédit des deux, elle s’investit sans relâche dans le développement d’une nouvelle œuvre d’art.

Elle présente des collections toujours renouvelées d’accessoires intemporels ayant du caractère.

Expériences et réalisations significatives

  • Participation à des expositions de métiers d’art à Saint-Basile-le-Grand, Saint-Denis-sur-Richelieu et Belœil
  • Conception originale de deux produits protégés par l’Office de la propriété intellectuelle du Canada, le Foulard multifibres © et l’Écharpe magique ©

Lieux d’exposition

Point de vente à Saint-Basile-le-Grand

Domicile de l’artiste, sur rendez-vous seulement

Artistes et artisans grandbasilois,
faites-vous connaitre!

Pour faire partie du répertoire culturel, remplissez le formulaire et faites-nous parvenir votre photo ainsi que celles de quelques-unes de vos œuvres ou performances.

Inscription

Déjà inscrit?
Gardez vos informations à jour!

Pour soumettre les modifications ou les ajouts de textes et de photos que vous souhaitez apporter à votre fiche en ligne, remplissez le formulaire prévu à cette fin.

Demande de mise à jour


En 2009, la Ville a publié un premier répertoire culturel, conçu en version papier seulement. Au lendemain de son lancement de presse, il s’est mérité une mention spéciale au 22e colloque annuel du Réseau les Arts et la Ville. Par la suite, plusieurs villes ainsi que la MRCVR se sont inspirées de ce concept de diffusion pour mieux faire connaitre le talent local.

  Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire

Collaborateurs

La Ville remercie les membres du comité de développement culturel et les personnes impliquées bénévolement auprès de ces quelques partenaires du milieu pour l’avancement de la culture!