Réfection de la rue de la Montagne et d’une portion de l’avenue de Montpellier

Actualité du projet

État d’avancement des travaux

L’épandage de la couche d’usure et la finalisation des noues seront effectués dans les prochains mois.

Investissement

Lors de la séance ordinaire du 3 mai dernier, le conseil municipal a adopté une résolution pour l’octroi du contrat à l’entrepreneur Excavation C.G.2. pour la réalisation de la plupart des étapes du projet pour un montant de 6 442 000.01 $.

Le budget total des travaux est estimé à près de 6,6 M$. La Ville bénéficiera, pour l’aménagement de la piste multifonctionnelle, d’une aide financière du gouvernement provincial de 122 113 $ qui découle d’une mesure du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques financé par le Fonds vert.

Rappelons que ces travaux s’inscrivent dans un plan global de la Ville de Saint-Basile-le-Grand visant à moderniser les infrastructures et d’en assurer la pérennité. En 2021 seulement, la Ville investira plus de 13 M$ en travaux palliatifs, de réfection d’infrastructures sanitaires et pluviales, de réfection de parcs et de pavage. Les détails des travaux prévus ainsi qu’une carte du territoire montrant leur emplacement sont présentés sur le site Web municipal au villesblg.ca/travaux.

Nature des travaux

Le projet de réfection de la rue de la Montagne, prévu au programme triennal en immobilisations (PTI) adopté par le conseil municipal pour les années 2021-2022-2023 inclut principalement :

  • la réparation des conduites d’égout sanitaire;
  • l’installation d’un nouveau réseau pluvial incluant l’implantation de noues végétalisées;
  • le remplacement des conduites d’eau potable;
  • la reconstruction complète de la chaussée et l’ajout de bordures;
  • la délimitation de zones pour le stationnement sur rue (du côté des adresses paires);
  • l’aménagement d’une piste multifonctionnelle (du côté des adresses impaires);
  • la mise en place d’un nouveau réseau d’éclairage de rue.

Des travaux sont aussi nécessaires sur une portion de l’avenue de Montpellier (comprise entre la rue Blais et la rue de la Montagne) puisque les eaux pluviales des rues de la Montagne et des Quatre-Saisons sont dirigées vers le réseau existant de l’avenue de Montpellier. Les travaux projetés sur ce tronçon consistent donc principalement :

  • au remplacement d’une section de l’égout sanitaire;
  • au remplacement d’une partie du réseau pluvial (changement de diamètre de la conduite)
    et au raccordement au réseau pluvial existant;
  • au remplacement d’une section des conduites d’eau potable;
  • à la reconstruction de la chaussée et des bordures selon la nouvelle géométrie routière;
  • au remplacement du trottoir par une piste multifonctionnelle hors chaussée du côté impair (côté du rang des Vingt);
  • à la construction de nouvelles bordures;
  • au prolongement du réseau d’éclairage sur la section de rue éclairée sur poteau de bois.

Particularités du projet

Gestion des eaux de pluie

Dans le cadre de la conception du projet de réfection des rues de votre quartier, la Ville a dû respecter certaines exigences environnementales du gouvernement du Québec relativement au traitement des matières en suspension des eaux pluviales. Pour ce faire, la Ville a choisi de combiner des solutions adaptées aux contraintes d’espace de votre secteur tout en limitant les impacts pour les citoyens et en respectant sa capacité financière. Dans cette situation, l’installation de quelques séparateurs hydrodynamiques souterrains (immenses cylindres de béton permettant la filtration des matières en suspension) est prévue ainsi que l’aménagement d’infrastructures végétalisées (noues) en bordure de rue sur la rue de la Montagne pour répondre aux normes. En conjuguant ces deux mesures, la Ville n’utilisera qu’une petite partie de l’emprise municipale adjacente aux propriétés pour que les citoyens puissent continuer de jouir de leur espace de vie au maximum tout en bénéficiant des avantages de ces nouveaux aménagements verts de biorétention soit :

  • un contrôle des débits des eaux pluviales afin d’éviter l’érosion des cours d’eau;
  • une meilleure résilience des infrastructures face aux fortes précipitations en considérant les changements climatiques;
  • l’amélioration de la qualité de l’eau dans les ruisseaux.

Une noue est une infrastructure urbaine, composée de végétaux, qui permet de remplacer les fossés tout en limitant l’utilisation de conduites pluviales surdimensionnées qui sont moins bénéfiques pour l’environnement et plus coûteuses. On distingue les noues en raison de la présence d’une légère dépression du sol. Chaque noue est indépendante et dotée d’un puisard. Elles sont construites avec un sol particulier permettant de maximiser l’infiltration et la décontamination des eaux pluviales qui peuvent contenir des particules et des polluants. En plus de leur côté esthétique enviable et leur caractère écologique permettant d’inclure la plantation d’arbres et de vivaces, les noues ont un impact positif dans un quartier, car ils réduisent les îlots de chaleur, accroissent les espaces verts et rendent plus conviviaux les parcours pour les piétons et cyclistes.

Sur la rue de la Montagne, l’espace est suffisant pour l’aménagement de noues végétalisées. Cette mesure, plus verte, est préconisée par le Gouvernement et, pour toutes les raisons précédemment mentionnées, elle a été grandement privilégiée par la Ville comme mesure complémentaire afin de pouvoir traiter la totalité du volume d’eaux pluviales du secteur et contrôler leur débit.

Pour obtenir des résultats optimaux, la Ville doit respecter des balises spécifiques dans la conception des noues afin de faciliter leur entretien par les employés municipaux et ainsi, à long terme, éviter leur altération. C’est, en partie, pour cette raison qu’elles seront aménagées en bordure de la rue. De plus, la localisation choisie facilitera les opérations de déneigement et la collecte des matières résiduelles. Il est bon de mentionner que l’aménagement des noues en bordure des terrains privés aurait uniquement permis de redonner environ 1,5 mètre de stationnement aux résidants de chaque côté de la rue, ne permettant pas d’y laisser plus de deux véhicules. Finalement, afin de sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes sur la piste multifonctionnelle et faciliter le drainage des eaux pluviales vers les noues, il est préférable de ne pas aménager la piste adjacente à la chaussée.

Modification à la géométrie routière : parce que votre sécurité est au cœur de nos préoccupations!

La rue de la Montagne se verra entièrement urbanisée. Les interventions bonifieront votre qualité de vie et amélioreront aussi la sécurité du quartier et celle des usagers de la route. Une attention particulière a, entre autres, été apportée à la configuration des coins de rue. Des saillies, communément appelées « avancées de trottoir », rétrécissant la rue aux intersections, rendront les piétons plus visibles, réduiront la distance à traverser sur la chaussée et inciteront les automobilistes à ralentir davantage. Par ailleurs, pour assurer une circulation fluide, la largeur de la rue ainsi que les rayons de virages seront adaptés afin de permettre aux autobus, à la machinerie agricole et aux véhicules récréatifs de circuler aisément sans nuire aux autres usagers de la route.

Cette portion du projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’actions découlant du plan d’urbanisme de la Ville. Dans l’optique de valoriser les saines habitudes de vie et les modes de déplacements actifs dans un environnement plus dynamique, la nouvelle piste multifonctionnelle offrira aux citoyens un parcours sécuritaire et convivial répondant aux besoins spécifiques des piétons et cyclistes. Ce nouveau segment de 880 mètres permettra de relier les diverses sections du réseau cyclable existant et facilitera l’accès, à pied ou à vélo, vers les parcs, les écoles, le réseau de transport collectif et les commerces du territoire. Il est à noter que pour réaliser cette piste, la Ville bénéficie d’une aide financière du gouvernement provincial de 122 113 $ qui découle d’une mesure du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques financé par le Fonds vert.

Échéancier

Le chantier débutera en mai et s’échelonnera jusqu’à la fin du mois de septembre. Toutefois, l’échéancier pourrait être modifié. Cela dépendra, en partie, de la progression des travaux, des conditions météorologiques et de l’application des mesures sanitaires exigées par le gouvernement relativement à  l’évolution de la pandémie de la COVID-19. Les travaux, qui progresseront de 20 à 30 mètres par jour, seront réalisés en trois grandes étapes (travaux préparatoires/réhabilitation des conduites souterraines/travaux de voirie et aménagement paysager) et débuteront sur la rue de la Montagne entre l’avenue de Montpellier et la rue des Près. Consultez régulièrement cette page pour suivre l’évolution des travaux.

Aperçu des interventions par étape

Étapes préliminaires (à compter du 6 mai)

  • Mobilisation de l’entrepreneur et aménagement du chantier incluant la pose de l’aqueduc temporaire
  • Élagage de la végétation nuisant à la progression des travaux

Réhabilitation des conduites souterraines (vers le 13 mai)

  • Excavation progressive de la rue
  • Remplacement des conduites d’eau potable
  • Installation d’un nouveau réseau de conduites pluviales
  • Remplacement des entrées de services des résidences (aqueduc, pluvial, sanitaire) jusqu’à la ligne d’emprise

Étapes de parachèvement du projet (selon l’avancement des travaux de réhabilitation par section de rue)

  • Installation d’un nouveau réseau d’éclairage améliorant la sécurité du quartier
  • Remblayage des fossés existants
  • Installation de nouvelles bordures en béton et de granit aux intersections
  • Réparation des terrains et les stationnements impactés par les travaux
  • Reconstruction de la fondation de la chaussée incluant le pavage en deux couches (couche de base en 2021, couche d’usure en 2022)
  • Construction d’une nouvelle piste multifonctionnelle (cyclo-pédestre) du côté impair;
  • Réalisation de l’aménagement paysager
  • Réhabilitation des conduites sanitaires

Mesures d’atténuation des impacts

Accès, circulation et stationnement

La circulation automobile sera restreinte dans la zone du chantier. Afin de faciliter vos déplacements, une signalisation de détour sera mise en place pour contourner les travaux. Le stationnement sera interdit dans les rues visées par les travaux, sauf la fin de semaine. En autre temps, soit du lundi au vendredi, les véhicules devront être stationnés dans les rues avoisinantes.

La Ville sollicite votre collaboration et votre vigilance lorsque vous circulerez dans la zone des travaux afin de vous assurer de respecter les prescriptions de signalisation en place, et ce, pour votre sécurité et celle des travailleurs.

Services d’urgence

L’entrepreneur est responsable de maintenir en tout temps un accès aux services d’urgence, lesquels seront informés et prêts à intervenir en tenant compte des perturbations causées par les travaux.


Foire aux questions

Vous souhaitez en savoir davantage sur la conception et le déroulement des travaux d’infrastructures routières? Consultez également la liste des questions fréquemment posées par les citoyens et des réponses fournies par le Service du génie.

Foire aux questions • Travaux d’infrastructures routières

La Ville de Saint-Basile-le-Grand a à cœur d’offrir à ses citoyens un environnement urbain sécuritaire et moderne. Les infrastructures souterraines du secteur visé par les travaux, datant des années 60, ont atteint leur durée de vie utile. Elles doivent être remplacées par des matériaux plus durables conformes aux normes environnementales actuelles. Ces travaux permettront de mieux desservir la population et, en définitive, de diminuer les risques de bris, de fuites d’eau et les désagréments en raison du vieillissement des infrastructures.

Quelques précisions…

Pour établir une priorité des projets d’infrastructures à réaliser, la Ville s’est dotée d’un plan d’intervention, dont le rôle est la planification des investissements et l’établissement des priorités d’intervention sur le réseau. Pour réaliser l’ambitieux programme d’entretien et de réhabilitation des infrastructures, la Ville a dû se munir d’outils de gestion performants et à la base, d’un portrait précis et actuel de toutes les composantes du réseau.

Pour réaliser cet « inventaire », une vaste campagne d’inspection de l’état du réseau d’égouts a été réalisée ainsi qu’une auscultation de l’état des chaussées de toutes les rues. En fonction des résultats obtenus, de la gravité des anomalies observées, de l’âge et du nombre de bris des conduites d’aqueduc, une cote de dégradation a été attribuée à chacun des tronçons de rue du territoire. L’ordonnancement des projets a été ensuite établi en fonction des cotes de dégradation et des projets admissibles à une subvention. Les rues sans bordure avec fossés sont évidemment priorisées.

Il est à noter que les interventions prévues sur les artères et collectrices principales ne sont pas planifiées en fonction du plan d’intervention, mais seulement en fonction de l’état de dégradation de la chaussée.

De plus, les investissements dans les infrastructures sont établis en tenant compte de la capacité de payer des citoyens et des subventions gouvernementales accordées. Depuis quelques années, la Ville a accéléré ses investissements dans les infrastructures pour rattraper le retard des dernières décennies.

Le projet de réfection de la rue de la Montagne, prévu au programme triennal en immobilisations (PTI) adopté par le conseil municipal pour les années 2021-2022-2023, inclut principalement :

  • la réparation des conduites d’égout sanitaire;
  • l’installation d’un nouveau réseau pluvial incluant l’implantation de noues végétalisées;
  • le remplacement des conduites d’eau potable;
  • la reconstruction complète de la chaussée et l’ajout de bordures;
  • la délimitation de zones pour le stationnement sur rue (du côté des adresses paires);
  • l’aménagement d’une piste multifonctionnelle (du côté des adresses impaires);
  • la mise en place d’un nouveau réseau d’éclairage de rue.

Des travaux sont aussi nécessaires sur une portion de l’avenue de Montpellier (comprise entre la rue Blais et la rue de la Montagne) puisque les eaux pluviales des rues de la Montagne et des Quatre-Saisons sont dirigées vers le réseau existant de l’avenue de Montpellier. Les travaux projetés sur ce tronçon consistent donc principalement :

  • au remplacement d’une section de l’égout sanitaire;
  • au remplacement d’une partie du réseau pluvial (changement de diamètre de la conduite)
    et au raccordement au réseau pluvial existant;
  • au remplacement d’une section des conduites d’eau potable;
  • à la reconstruction de la chaussée et des bordures selon la nouvelle géométrie routière;
  • au remplacement du trottoir par une piste multifonctionnelle hors chaussée du côté impair (côté du rang des Vingt);
  • à la construction de nouvelles bordures;
  • au prolongement du réseau d’éclairage sur la section de rue éclairée sur poteau de bois.

La rue de la Montagne et une portion de l’avenue de Montpellier se verront entièrement urbanisée, ce qui aura pour effet :

  • de réduire la vitesse des automobilistes;
  • d’améliorer la fluidité de la circulation;
  • de favoriser la mobilité active.

Ainsi, les interventions bonifieront la qualité de vie et le confort des résidants et amélioreront aussi la sécurité du quartier et celle des usagers de la route.

De plus, l’installation d’un système d’égout pluvial et de noues végétalisées pour remplacer les fossés permettra de mieux desservir la population et, en définitive, de diminuer les risques de bris, de fuites d’eau et les désagréments en raison du vieillissement des infrastructures.

Finalement, ces travaux devenus prioritaires dus à l’état de désuétude avancé des infrastructures souterraines, causant de nombreux inconvénients aux citoyens, permettront d’offrir des installations modernes et durables, conformes aux nouvelles normes environnementales.

Le projet est prévu au programme triennal en immobilisations (PTI) pour les années 2021-2022-2023. D’un montant de 52 223 719 $, le PTI permettra la réalisation de nombreux projets représentant un investissement total de 13 637 719 $ en 2021. Il est important de souligner que la Ville déposera, tout au long de l’année, plusieurs demandes de subventions dans le cadre de divers programmes gouvernementaux pour bénéficier d’aide financière dans le but d’amoindrir l’impact du coût des travaux. Rappelons que ces travaux s’inscrivent dans un plan global visant à maintenir les infrastructures en bon état et d’en assurer la pérennité.

Pour la réfection de la rue de la Montagne et d’une portion de l’avenue de Montpellier, la Ville a prévu investir 6,6 M$. Ces travaux étaient prioritaires au plan d’intervention en infrastructures dont s’est dotée la Ville en 2018.

Pour la réalisation de ce projet, la Ville était éligible au Programme infrastructures municipales d’eau (PRIMEAU), volet 2, et recevra une subvention du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Le somme attribuée sera communiquée dès qu’elle sera connue. De plus, la Ville bénéficie également, pour l’aménagement de la piste multifonctionnelle, d’une aide financière du gouvernement provincial de 122 113 $ qui découle d’une mesure du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques financé par le Fonds vert.

Lors de la séance ordinaire du 3 mai dernier, le conseil municipal a adopté une résolution pour l’octroi du contrat à l’entrepreneur Excavation C.G.2. pour la réalisation de la plupart des étapes du projet pour un montant de 6 442 000.01 $. Le coût global des travaux sera disponible une fois les travaux finalisés.

Rappelons que lors d’une réfection, les coûts sont normalement répartis à l’ensemble des contribuables de la Ville, sur plusieurs années, à même le montant d’impôts fonciers et de taxes des citoyens.

Pour consulter le PTI complet, visitez le villesblg.ca/budget.

Le chantier débutera en mai et s’échelonnera jusqu’à la fin du mois de septembre. Toutefois, l’échéancier pourrait être modifié. Cela dépendra, en partie, de la progression des travaux, des conditions météorologiques et de l’application des mesures sanitaires exigées par le gouvernement relativement à l’évolution de la pandémie de la COVID-19. Les travaux, qui progresseront de 20 à 30 mètres par jour, seront réalisés en trois grandes étapes (travaux préparatoires/réhabilitation des conduites souterraines/travaux de voirie et aménagement paysager) et débuteront sur la rue de la Montagne entre l’avenue de Montpellier et la rue des Près.

L’entrepreneur est autorisé à réaliser les travaux entre 7 h et 21 h. Habituellement, les travaux se déroulent du lundi au vendredi entre 7 h et 18 h.  Cependant, il peut arriver que des équipements ou matériaux soient livrés avant ou après cette plage horaire en vue de la poursuite des travaux prévus au calendrier.

La circulation automobile sera restreinte dans la zone du chantier. Afin de faciliter vos déplacements, une signalisation de détour sera mise en place pour contourner les travaux. Le stationnement sera interdit dans les rues visées par les travaux, sauf la fin de semaine. En autre temps, soit du lundi au vendredi, les véhicules devront être stationnés dans les rues avoisinantes.

L’entrepreneur fera tout en son pouvoir pour permettre aux riverains d’accéder à leur entrée. Toutefois, durant de courtes périodes, notamment lors des travaux d’excavation qui durent de quatre à dix jours, ils n’auront pas accès à leur stationnement s’ils se trouvent dans la zone active du chantier.

Vous avez des besoins particuliers? Les personnes à mobilité réduite ou ayant des incapacités sont invitées à communiquer avec le personnel du Service du génie par téléphone (450 461-8000, poste 8305) ou par courriel (infotravaux@villesblg.ca) pour obtenir plus d’information afin de limiter les impacts sur leurs conditions de déplacement.

La sécurité de ses citoyens est très importante pour la Ville. Elle sollicite votre collaboration et votre vigilance lorsque vous circulerez dans la zone des travaux afin de vous assurer de respecter les prescriptions de signalisation en place, et ce, pour votre sécurité et celle des travailleurs.

Les citoyens du secteur ont été avisés du début du chantier et des détails du projet par le biais d’un avis spécifique. Durant les travaux, le surveillant de chantier ou l’entrepreneur les avisera verbalement ou leur remettra, au préalable, un avis lors de différentes étapes des travaux ayant un impact sur leurs habitudes et leur quotidien (branchement temporaire, coupures d’eau, accès aux propriétés, etc.). Les riverains ont également été invités à communiquer avec le Service du génie afin de prendre rendez-vous pour une rencontre personnalisée, en personne, par téléphone ou en visioconférence pour obtenir de plus amples renseignements ou pour signaler une situation particulière.

La Ville a aussi créé cette page dédiée pour le projet sur son site Web permettant d’informer les citoyens. Visitez-la fréquemment, des mises à jour seront effectuées tout au long des travaux!

La largeur des rues locales (volume de circulation de moins de 500 véhicules par jour et à faible densité) est habituellement de 7,5 mètres. Cette largeur permet le stationnement sur rue d’un seul côté.

Dans le cas présent, par la géométrie routière proposée, la largeur des deux voies de circulation combinées sera de 6,5 mètres. En tenant compte de l’emplacement des noues végétalisées, des espaces additionnels de stationnement sont prévus sur la rue de la Montagne, à proximité du rang des Vingt, du côté des adresses impaires, et à plusieurs autres endroits, du côté des adresses paires. Cela permettra une circulation bidirectionnelle sans restriction, c’est-à-dire sans contournement de véhicules stationnés.

Les stationnements privés resteront d’une profondeur de 10,5 à 11,5 mètres, permettant d’accueillir deux véhicules de promenade, un derrière l’autre.

Soulignons qu’en réduisant la largeur de la rue par l’aménagement de la piste multifonctionnelle (cyclo-pédestre) ainsi que des espaces de stationnement, la sécurité des résidants et celle des usagers de la route sera grandement améliorée en forçant les automobilistes à réduire leur vitesse. De plus, la piste permettra d’offrir un espace répondant aux besoins spécifiques des piétons et cyclistes en favorisant la mobilité active dans un environnement plus dynamique.

Le niveau de la rue est déterminé en fonction de plusieurs facteurs et critères. Le principal facteur influençant le niveau de la rue est d’assurer des pentes suffisantes pour drainer les eaux de surfaces vers les puisards. La rue est donc constituée d’une succession de points hauts et de points bas. Si toutes les propriétés sur une même rue sont relativement au même niveau, il est tout à fait prévisible qu’une propriété se retrouve vis-à-vis le puisard, c’est-à-dire à un point bas de la rue. À cet endroit, le niveau entre la rue et la résidence sera plus élevé, ce qui implique que la pente du terrain pour rejoindre la nouvelle bordure sera plus abrupte.

De façon générale, la Ville essaie de maintenir une pente minimale de 2 % de tous les terrains. Les terrains les plus critiques sont ceux localisés aux points hauts (entre deux puisards). Il est donc difficile, avant la conception finale du projet, de dire à quel niveau exactement sera la rue.

Nous essayons toujours d’obtenir le meilleur compromis possible. Dans les pires situations, lorsque le terrain est trop bas (moins de 2 % de pente vers la chaussée) par rapport au niveau de la rue, la Ville installe un puisard hors chaussée ou abaisse la bordure vis-à-vis le terrain pour assurer un drainage adéquat de la propriété. Lorsque le terrain est trop haut et que les pentes dépassent 30 %, nous installons un muret.

Le système d’éclairage de rues sera composé de nouveaux luminaires aux diodes électroluminescentes (DEL) de 3 000 kelvins (K). Les ampoules aux DEL sont beaucoup moins énergivores et ont une durée de vie cinq fois plus longue que celles des ampoules utilisées auparavant.

Le but premier de l’éclairage des rues est d’assurer le confort et la sécurité des piétons, cyclistes et automobilistes lors de déplacements, en leur permettant de détecter les sources potentielles de danger aux intersections ainsi que les obstacles sur la chaussée et les trottoirs. Grâce à l’éclairage aux DEL, les effets de zone sombre entre deux lampadaires et de suréclairement sous un lampadaire seront diminués. Les citoyens constateront également une diminution de l’éclairage dirigé vers leur résidence.

Les nouveaux luminaires seront majoritairement dotés d’un nœud intelligent qui permettra de graduer le niveau d’éclairage. Ils seront gradués à 70 % de leur puissance maximale dès leur mise en service et seront contrôlés par un système intelligent. Ils seront allumés ou éteints par une horloge astronomique. L’horloge astronomique tient compte de la durée du jour variable selon le moment de l’année.

Informations spécifiques - Résidants riverains des travaux

La machinerie utilisée dans le cadre de ces travaux est susceptible d’endommager la végétation plantée sur les propriétés, qui empiète sur l’emprise publique. La Ville souhaite rappeler aux résidants qu’il est de leur responsabilité de procéder à l’élagage préventif des arbres et arbustes ainsi qu’à la taille des haies sur leur propriété. Si l’aménagement paysager, par exemple une plate-bande, couvre la portion du terrain appartenant à la Ville, il est préférable de déplacer les végétaux sur les terrains privés afin de les conserver, car ils ne seront pas replantés par la Ville à la suite des travaux.

Par ailleurs, la Ville retient les services d’un élagueur professionnel afin de tailler la végétation qui pourrait nuire aux manœuvres de la machinerie. Ces travaux d’émondage permettront d’éviter de graves dommages à la végétation et ainsi assurer leur préservation efficace malgré la réalisation des travaux de réfection.

Pour ce faire, la Ville doit obtenir l’autorisation des résidants touchés afin de permettre aux professionnels de procéder aux interventions nécessaires, et ce, aux frais de la Ville.

Formulaire de consentement
Procédure | Formulaire de demande en ligne • Apposer une signature

Pour alimenter les résidences en eau potable durant les travaux, un réseau d’aqueduc temporaire sera mis en place. Après l’installation des conduites de surface, un technicien d’une firme spécialisée passera à chacune des résidences concernées pour procéder au raccordement au réseau d’alimentation temporaire. Si le propriétaire est absent au moment de sa visite, il pourra compléter la procédure par lui-même en suivant les instructions à l’intérieur du dépliant ci-dessus.  La qualité de l’eau potable n’est pas affectée par les travaux. Les résidants peuvent donc consommer l’eau sans aucun risque. Des interruptions temporaires de l’alimentation en eau pourraient être requises durant les travaux. Les citoyens touchés seront prévenus 48 heures d’avance.

Dépliant d’information •ŸŸŸŸŸŸŸ Installation d’un réseau d’aqueduc temporaire

La végétation qui empiète sur l’emprise publique est susceptible d’être endommagée par la machinerie durant les travaux. Pour éviter des dommages irréparables, la Ville procède à l’élagage de la végétation avant les travaux.

Puisque la Ville remplace des infrastructures jusqu’aux limites de l’emprise municipale, il arrive que la machinerie travaille à proximité de végétaux. Dans une telle situation, l’entrepreneur procède avec attention afin d’éviter le plus de dommage possible aux végétaux. Des pénalités sévères lui sont imposées si des dommages sont causés à la végétation. Lorsque l’excavation est entravée par des racines, l’entrepreneur procède à la coupe des racines à la main pour éviter tout dommage irréparable.

Si les végétaux sont irrécupérables et qu’un mauvais élagage effectué par le propriétaire n’est pas la cause, la Ville procédera au remplacement des végétaux aux frais de la Ville.

Par ailleurs, la Ville rappelle qu’il est de la responsabilité de résidants de procéder à l’élagage préventif des arbres et arbustes ainsi qu’à la taille des haies sur leur propriété. Si leur aménagement paysager, par exemple une plate-bande, couvre la portion du terrain appartenant à la Ville, ils devront déplacer les végétaux sur leur terrain privé afin de les conserver, car ils ne seront pas replantés par la Ville à la suite des travaux.

La Ville est très sensible à la valeur que les citoyens accordent à leur haie ou les végétaux que les citoyens ont plantés dans l’emprise vis-à-vis leur propriété. Lors de la conception, la végétation existante est prise en compte et les concepteurs tentent au maximum de minimiser les impacts sur la végétation. Dans certains cas, il n’est pas possible de conserver des végétaux ou une haie puisqu’ils seront en conflit avec un ouvrage ou les travaux réalisés. Dans cette situation, la Ville interpellera personnellement le citoyen pour l’informer de la situation.

Non, la Ville procède au remplacement des branchements de service jusqu’aux limites de l’emprise municipale. Si, par exemple, l’eau provenant d’une pompe d’évacuation est évacuée par un tuyau qui rejoint l’emprise municipale, la Ville l’interceptera et le raccordera à la nouvelle conduite pluviale qui desservira la propriété, et ce, sans frais. Par exemple, la Ville ne procédera pas au raccordement des drains ou conduites qui permettent d’évacuer l’eau des gouttières. Les conduites d’eau pluviale ne sont pas dimensionnées de façon à recevoir les apports en eau provenant des gouttières. Avant les travaux, les citoyens doivent débrancher leurs gouttières afin qu’elles puissent s’évacuer directement sur leur terrain ou aménager un puits percolant constitué de pierre nette (3/4 nette).

Par contre, les travaux de réfection d’aqueduc et d’égouts représentent une bonne occasion pour remplacer l’entrée de service d’aqueduc et d’égout privés d’une propriété. Avant les travaux, la Ville offrira à tous les riverains de remplacer les entrées de service jusqu’aux résidences moyennant le remboursement des coûts par chacun des riverains. Un avis à ce sujet est acheminé aux riverains concernés avant les travaux.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question?

Communiquez avec la Ville en complétant le formulaire en ligne ci-dessous.
Un employé communiquera avec vous dans les plus brefs délais.

  • SVP mentionner à quel projet vous référez.

Demeurez informés

Crise de la COVID-19

Pour la sécurité des citoyens et des travailleurs, des mesures sanitaires strictes seront mises en place sur le chantier par la Ville et l’entrepreneur.

Pour plus d’information à ce sujet

Renseignements supplémentaires sur le projet

Pour de plus amples renseignements ou pour signaler une situation particulière, communiquez avec le Service du génie par courriel (infotravaux@villesblg.ca) ou par téléphone (450 461-8000, poste 8305).


La Ville est consciente que reconstruire des rues est une opération complexe qui implique de nombreuses entreprises et qui bouleverse les habitudes de vie. La Ville prend toutes les mesures nécessaires pour limiter les impacts auprès des riverains concernés.

La Ville sollicite la collaboration et la vigilance des citoyens lorsqu’ils circulent dans les zones des travaux afin de respecter les prescriptions de signalisation en place, et ce, pour leur sécurité et celle des travailleurs.

Merci de votre compréhension pour les inconvénients temporaires causés par ses travaux.

Service du génie