Photo : Michel Paquet
Vue aérienne panoramique du parc Prudent-Robert

Parc Prudent-Robert

Le nom de ce lieu, à la mémoire du propriétaire d’origine de la plus ancienne maison du territoire située au 381, chemin du Richelieu, a été officialisé par la Commission de toponymie du Québec.

Ce parc fait partie des attraits de la Route du Richelieu, l’une des routes touristiques officielles du Québec, qui traverse le territoire grandbasilois.

Infrastructures et mobilier urbain disponibles sur place

Prudent Robert, pionnier de l’histoire grandbasiloise

Texte de la plaque commémorative qui a été installée sur les lieux en 1999

La paroisse de Saint-Basile-le-Grand est née grâce à l’ouverture de la première concession des terres en bordure de la rivière Richelieu.

Prudent-Robert est né le 9 juin 1686, 6e enfant de Louis Robert dit Lafontaine et de Marie Bourgery, il passe sa jeunesse à proximité du fort et du bourg de Boucherville. Le 7 janvier 1711, Prudent Robert et Marie-Magdeleine Fafard dit Delorme se promettent fidélité devant l’Église. Ils eurent 16 enfants entre 1711 et 1735 dont 7 garçons et 9 filles (2 vont mourir en bas âge) : Marie-Françoise, Madeleine, Marie-Anne, Antoine, Renée-Élisabeth, Charles, Pierre, Laurent, Françoise, Louis, Catherine, Roland, Marie-Thérèse et Laurent.

Le 11 novembre 1937 le sieur de Niverville concède une terre à Prudent Robert qui sera enregistrée au livre de renvoi du cadastre de la paroisse de Saint-Joseph de Chambly sous le lot numéro 35 à la première concession de Chambly-Ouest.

Le 3 aout 1742, Prudent Robert décède à l’âge de 56 ans.

Il fut le premier pionnier à ouvrir les espaces boisés et agricoles de Saint-Basile-le-Grand, à s’y établir en tenant feu et lieu.

Source : Bruno LaBrosse