Décès de Germain Brosseau : La Ville rend honneur à un citoyen déterminant dans son histoire

C’est avec tristesse que la Ville de Saint-Basile-le-Grand a appris le décès de monsieur Germain Brosseau, conseiller municipal de 1965 à 1972 et de 1973 à 1977.

Un homme impliqué dans sa communauté

Originaire de Saint-Philippe-de-Laprairie, c’est en 1965 que débuta la carrière politique de Monsieur Brosseau à Saint-Basile-le-Grand alors qu’il fut élu conseiller municipal du district 6, sous le maire Roland LeBlanc. Il occupa ce poste jusqu’en 1977, à l’exception de quelques mois entre 1972 et 1973, totalisant ainsi une douzaine d’années au service de ses concitoyens.

Au milieu des années 1970, il s’impliqua avec sa femme, Jeannine Trudeau Brosseau, dans le Club Optimiste de la Ville, dont il fut le président en 1978-1979.

Après ses années de service au sein du conseil municipal, Germain Brosseau a également occupé divers postes au sein de l’administration de la Ville, entre autres au sein du Service des travaux publics ainsi que du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire.

Une empreinte permanente dans la Ville

L’implication et le grand impact de Germain Brosseau sont immortalisés avec la rue Brosseau, nommée en son honneur. On lui doit également l’obtention du statut de ville en 1969. À la fin de l’année précédente, il proposait des démarches qui se sont concrétisées quelques mois plus tard par le changement du statut de Saint-Basile-le-Grand de paroisse à ville.

Les membres du conseil municipal ainsi que l’administration désirent exprimer leurs plus sincères condoléances à la famille de monsieur Brosseau. Ses nombreux accomplissements resteront gravés dans la mémoire collective.