Mois de sensibilisation à l’autisme : la Ville apporte son appui au mouvement

Dans le cadre du mois de sensibilisation à l’autisme, les membres du conseil de la Ville de Saint-Basile-le-Grand sont fiers de s’unir pour témoigner de leur soutien à la cause. Pour une quatrième année consécutive, ils se joignent à l’initiative de l’organisme Autisme Montérégie qui invite à porter du bleu, en guise de solidarité au mouvement mondial de sensibilisation ainsi qu’aux personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et à leur famille.

« Il est important pour la Ville de Saint-Basile-le-Grand d’offrir un environnement inclusif et accessible aux familles grandbasiloises qui vivent avec cette réalité au quotidien. Cette campagne de sensibilisation chapeautée dans la région par Autisme Montérégie est une belle façon de mobiliser chaque année notre communauté à la cause et d’amener tous et chacun à être ouvert et plus réceptif à la différence. Faites comme nous, portez ou affichez du bleu en ce mois de sensibilisation à l’autisme », souligne le maire, Yves Lessard.

Un plan d’action dynamique et évolutif

En conformité avec la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, la Ville a formé en 2009 un comité de travail du plan d’action à l’égard des personnes handicapées, qui est devenu un comité consultatif en 2016. Ce dernier est mandaté par le conseil municipal pour faire des recommandations d’actions diverses dans le but d’améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et de favoriser l’accessibilité universelle sur le territoire grandbasilois. Composé d’élus municipaux, de fonctionnaires, de représentants du milieu communautaire et de résidants grandbasilois bénévoles, le comité est chargé de mettre à jour annuellement le plan d’action à l’égard des personnes handicapées et d’en assurer le suivi.

Le plan d’action 2020-2021 a, entre autres, valorisé l’adoption de nouvelles mesures pour favoriser l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail. Par le biais de cette initiative, la Ville a procédé, en mars dernier, à l’embauche d’un stagiaire présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Au terme de son stage, ce dernier pourra graduer de son programme d’études.

La Ville tient par ailleurs à remercier les employés de ses différents services qui travaillent de concert pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées dans tous leurs projets, sans oublier le précieux apport des membres bénévoles qui s’impliquent généreusement toute l’année.

Camps de jour inclusifs et spécialisés

Dans le but aussi de favoriser l’intégration et l’inclusion de tous les jeunes dans les camps de jour estivaux et de la relâche scolaire, la Ville offre un programme d’intégration pour les enfants handicapés. Offert depuis plus de quinze ans, ce programme d’accompagnement est destiné aux enfants du niveau primaire présentant notamment un trouble du spectre de l’autisme (TSA), un handicap intellectuel, moteur, visuel ou auditif. Plus d’informations sont disponibles au villesblg.ca/integration.

Ensemble pour la cause

En plus de porter fièrement le bleu, les citoyens sont invités, pour tout le mois d’avril, à partager leurs photos témoignant de leur soutien à la cause via la page Facebook d’Autisme Montérégie. Il est également possible de faire un don à l’organisme en vous rendant au autismemonteregie.org. Les fonds amassés permettront d’améliorer la qualité de vie des personnes autistes en Montérégie et celle de leur famille.

Rappelons que c’est sous la recommandation du comité à l’égard des personnes handicapées que la Ville souligne le mois de l’autisme et sensibilise sa population à la cause. Pour en savoir davantage sur le plan d’action à l’égard des personnes handicapées, consultez le villesblg.ca/accessibilite.

À propos d’Autisme Montérégie

Cet organisme régional à but non lucratif, mandaté pour le secteur de la Montérégie par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), a pour mission d’aider les personnes autistes et leur famille. Il offre plusieurs services de soutien et d’accompagnement en plus d’informer la population sur tous les aspects qui touchent le trouble du spectre de l’autisme.


Sur la photo : Kim Méthot, conseillère du district 4, accompagnée de sa fille Gabrielle qui supporte la cause, tout comme sa maman; Laurie-Line Lallemand-Raymond, conseillère du district 1; Guy Lacroix, conseiller du district 5; Yves Lessard, maire; Olivier Cameron-Chevrier, conseiller du district 6, Denis Vézina, conseiller du district 3. Absent : Martin Leprohon, conseiller du district 2.