Faits saillants de la séance de décembre

À la séance ordinaire du 2 décembre, le conseil municipal a adopté diverses résolutions visant la participation citoyenne, le mieux-être de la population et le développement harmonieux de la ville.

Règlementation

Le règlement no 1156 modifiant le règlement no198 concernant la circulation et la sécurité publique a été adopté afin d’ajouter des interdictions de stationnement sur la terrasse du Ruisseau. Le règlement entrera en vigueur dès la parution d’un avis public au cours de la semaine du 9 décembre et la signalisation sera installée sur place.

***

À la suite de la consultation auprès des usagers du planchodrome au parc du Ruisseau qui a eu lieu le 5 octobre dernier, la Municipalité a déposé et présenté un projet de règlement décrétant une dépense et un emprunt de 550 000 $ pour sa réfection. Les services d’un designer professionnel ont été retenus pour concevoir les plans du futur planchodrome, lesquels seront soumis à un comité restreint où des planchistes chevronnés seront invités à commenter.

Par ailleurs, le conseil municipal a autorisé la présentation du projet de réaménagement du planchodrome au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives.

***

Un avis de motion a été donné pour la présentation d’un règlement modifiant le règlement no 1132 décrétant une dépense et un emprunt pour des travaux de réfection de l’avenue du Mont-Bruno afin d’augmenter l’emprunt à 6 700 000 $. Adopté en mai 2018, le règlement no 1132 décrétant une dépense et un emprunt de 3 750 000 $ était basé sur une estimation des couts qui s’est avérée insuffisante et qui n’a pu soutenir l’explosion des prix du secteur de la construction qui a suivi au printemps et qui perdure depuis.

Comités

Le conseil municipal a résolu de recréer le comité de développement durable assujetti aux règles de régie interne fixées au règlement no 1097 et ayant pour mandat général de procéder à la mise à jour de la Politique de développement durable et de son plan d’action, en plus d’analyser et de faire les recommandations nécessaires sur tout sujet susceptible d’affecter l’environnement, le développement économique et le bienêtre de la population, à la demande du conseil.

Le comité sera composé de deux membres du conseil, de quatre membres citoyens, dont un issu du milieu agricole, du directeur du Service de l’urbanisme et de l’environnement, d’un fonctionnaire des Services techniques ainsi que du maire et du directeur général qui sont d’office membres de tous les comités.

Un appel de candidatures sera lancé prochainement afin de recruter des citoyens qui souhaitent s’impliquer bénévolement au sein de ce comité. Surveillez les communications municipales!

Affiliations et adhésions

La Ville a renouvelé son adhésion à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et a autorisé le paiement de la cotisation annuelle au montant de 10 624,42 $, soit 0,536 $ par citoyen. Elle a aussi cotisé au Carrefour du capital humain, un service d’assistance en ressources humaines et en relations du travail offert par l’UMQ, pour un montant de 8 976,10 $ (tarification basée sur la masse salariale de l’année 2018).

Contrats, mandats et acquisitions

Un mandat a été donné au Carrefour du capital humain de l’UMQ afin de procéder à un diagnostic organisationnel de la Ville pour un montant de 11 210,06 $, auquel s’ajouteront les frais d’administration et de déplacement. Le processus permettra à la Ville de s’assurer qu’elle a les ressources humaines nécessaires pour assurer un fonctionnement adéquat et performant de l’appareil administratif ainsi que les meilleures pratiques organisationnelles.

Ententes et demandes particulières

Considérant plusieurs demandes reçues de la part de la population, le maire Yves Lessard ainsi que le conseiller municipal du district no 3, Denis Vézina, ont accepté d’être désignés afin de pouvoir célébrer des mariages et des unions civiles au nom de la Ville. Une demande sera effectuée à cet effet auprès du Directeur de l’état civil du Québec afin d’officialiser la légitimité de leur rôle de célébrant.

***

En vertu d’une entente survenue dans le cadre du projet de développement Lumicité sur la Montagne, situé à l’est du rang des Vingt, le promoteur doit céder une partie de terrain pour la construction d’un parc municipal. Considérant qu’à la séance ordinaire du 4 novembre dernier, la Ville a nommé la rue desservant le projet « place Boulay », en hommage à la famille Boulay qui fut autrefois installée dans le secteur et qui était reconnue pour ses confections en fourrure, il a été résolu que le futur espace vert porterait le nom de « parc Boulay ». Le nom devra être officialisé par la Commission de toponymie du Québec, à qui la Ville fera parvenir une copie de la résolution.

Aide financière

Le conseil municipal a accepté de verser un montant de 500 $ à la Table de concertation de la petite enfance de la Vallée des Patriotes pour l’organisation de la Fête de Noël qui se tiendra le 7 décembre prochain. Cette fête annuelle se tiendra cette fois au cinéma de Belœil et permettra à des familles défavorisées de la région de visionner un film et de recevoir une collation et un cadeau du père Noël.

Représentation du conseil

En lien avec les 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, les conseillères municipales Josée LaForest (district no 1) et Line Marie Laurin (district no 2) ont été autorisées à participer à la conférence de presse donnée par la Table de concertation Richelieu-Yamaska et le Centre de femmes l’Essentielle qui a eu lieu le 19 novembre dernier. Elles ont également été autorisées à se joindre à la marche commémorative du 6 décembre soulignant la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, à Saint-Hyacinthe, les frais de déplacement étant assumés par la Ville.


Le procès-verbal de cette assemblée publique sera disponible suivant son adoption par le conseil municipal à la prochaine séance ordinaire, le lundi 20 janvier.

  Service du greffe