Photo : EnviroServices

Poursuite des essais à la fumée dans les conduites d’égouts sanitaires

Dans le cadre de la réalisation du plan de gestion des débordements des égouts sanitaires, la Ville a récemment mandaté la firme EnviroServices afin de procéder à l’injection de fumée dans les conduites d’égouts sanitaires du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, de la rue Roland-Chagnon et de la montée Robert (entre le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et la rue des Roses).

Ces essais à la fumée, qui ont débuté le 30 septembre et qui se poursuivront jusqu’au 11 octobre, ont pour objectif de déceler des endroits où des eaux pluviales s’infiltrent dans le réseau d’égout sanitaire. Les eaux de pluie captées par le réseau sanitaire sont considérées comme des eaux parasites puisqu’elles accroissent les débits transportés par le réseau d’égout sanitaire et, conséquemment, la fréquence des débordements d’eaux usées dans les cours d’eau.

Ce qu’il faut savoir sur les essais à la fumée

L’opération consiste à propulser de la fumée dans les réseaux d’égouts. Cette fumée n’est pas susceptible d’entrer dans les bâtiments, sauf s’il y a défectuosité dans le système de plomberie, ce qui causerait des odeurs pendant les travaux. Les cartouches fumigènes donnent une fumée blanche non toxique et qui ne salit pas, mais les personnes souffrant de problèmes respiratoires pourraient être incommodées par l’inhalation de la fumée.

Les résidants et les commerçants des secteurs concernés par les essais ont reçu une correspondance de la Municipalité afin de leur offrir des conseils plus spécifiques pour limiter les inconvénients.

  Services techniques (génie et travaux publics)