Épandage d’herbicide biologique au parc du Pont-de-Pruche

La Ville procèdera dans la matinée du mardi 1er octobre à un deuxième épandage d’herbicide biologique au gluten de maïs au parc du Pont-de-Pruche. Elle souhaite ainsi contrôler la prolifération de mauvaises herbes envahissantes, dont la digitaire. Le parc sera fermé durant 36 heures puis rouvert vers 16 h le mercredi 2 octobre. Rappelons qu’une première phase d’épandage avait eu lieu au mois de juin 2019.

Contrairement aux pesticides traditionnels qui s’attaquent aux herbes déjà présentes au sol, le gluten de maïs est simplement un inhibiteur de germination. Ce produit a été retenu après consultation auprès d’une agronome et biologiste spécialisée en solutions environnementales. En conformité avec les valeurs qu’elle met de l’avant, la Ville n’a pas souhaité utiliser de pesticides de synthèse, plus efficaces mais également plus nocifs pour les écosystèmes. Pour cette raison, il se peut que le traitement doive être répété sur plusieurs années.

Comme il s’agit d’un produit organique, il se peut qu’il y ait des odeurs dans les environs durant les heures suivant l’épandage. Cependant, le gluten de maïs n’est pas volatile et n’a pas d’effets néfastes connus. Le produit a une couleur jaune orangé qui disparaitra avec la pluie et la rosée, alors qu’il s’infiltrera dans le sol.

La fermeture du parc vise à permettre au produit de bien pénétrer le sol, tout en évitant au public d’être incommodé, par exemple par la présence de résidus sur les vêtements. Il s’agit également d’une mesure de précaution supplémentaire imposée par la Municipalité en vue de prévenir tout effet indésirable, malgré que le produit ne présente aucune toxicité pour les humains ou les animaux.

  Services techniques (génie et travaux publics)