Première visite officielle du chantier de la mairie

C’est en présence du maire, des membres du conseil municipal, du directeur général, des employés-cadres, des professionnels qui collaborent au projet ainsi que des médias que la Ville a présenté l’évolution du chantier de construction lié aux travaux d’agrandissement de la mairie. Cette visite de chantier a aussi permis de rappeler l’origine du projet, l’échéancier, l’aspect financier ainsi que de tracer le portrait des prochaines étapes à réaliser avant l’ouverture officielle du bâtiment.

Bonification des services et optimisation des locaux

À cette occasion, le maire Yves Lessard a fait un retour sur les raisons ayant mené à la réalisation de travaux de réfection de cette ampleur. Ainsi, la priorité demeure la mise en avant-plan du citoyen afin de lui offrir sous un même toit une panoplie de services. En effet, la nouvelle mairie permettra d’accueillir le Service de l’urbanisme et de l’environnement ainsi que le Service des finances. Le rapatriement de ces services permettra aux citoyens de faire une demande de permis, d’obtenir de l’information relativement à la règlementation, la taxation et le rôle d’évaluation, de s’entretenir avec les inspecteurs, d’effectuer des requêtes et déposer des plaintes, ainsi que d’effectuer le paiement des taxes municipales, entre autres, et ce, au même endroit.

Rappelons que le Cabinet de la mairie, la Direction générale, incluant les technologies de l’information, le Service des communications et des relations avec les citoyens, ainsi qu’une partie du Service du greffe logeaient déjà dans les locaux de la mairie. En tout, ce sera environ 36 employés qui travailleront quotidiennement sous un même toit, et ce, pour le bénéfice des citoyens.

Des travaux justifiés : optimisation des locaux et économie!

Deux scénarios ont été évalués afin d’assurer une économie à long terme. Il est important de préciser que dans les deux scénarios, il était nécessaire d’investir une somme de 310 000 $ à la Mairie pour refaire la toiture et le système de chauffage. Cet investissement représentait une annuité de 35 000 $ annuellement pendant 10 ans, et ce, sans ajout supplémentaire et bonification de services.

Scénario 1 : Agrandissement de la mairie

Dans cette optique, M. Jean-Marie Beaupré, directeur général de la Ville de Saint-Basile-le-Grand, a exposé le scénario 1 qui était de procéder à la réfection et à l’agrandissement de l’ancien bâtiment pour mettre un terme à la location d’espaces pour loger le personnel des services administratifs. Rappelons que la Municipalité dépense annuellement 70 000 $ en location d’espaces de bureau (206, rue Principale et une roulotte installée à proximité de l’édifice Léon-Taillon).

  • Coût annuel du scénario 1 : 141 000 $
    • Impact sur le compte de taxes : 5,50 $

Scénario 2 : Réaménagement du 206, rue Principale

Un deuxième scénario a été évalué et consistait à relocaliser le Service de l’urbanisme et de l’environnement au 206, rue Principale. Un investissement de 320 000 $ aurait été nécessaire afin de réaménager les espaces de bureaux, représentant une annuité de 36 500 $ sur 10 ans. À cela s’ajoute également 86 800 $, soit le coût lié à la location de ce bâtiment (incluant le 2e étage).

  • Coût annuel du scénario 2 : 158 000 $
    • Impact sur le compte de taxes : 8,10 $

En somme, selon l’analyse de rentabilité qui a été effectuée, il était plus avantageux pour la Municipalité d’opter pour le scénario 1 et d’y inclure la réalisation d’un stationnement en collaboration avec la Commission scolaire des Patriotes.

Il faut également garder en tête que la mairie est un établissement vieillissant et que des travaux de réfection s’avéraient nécessaires. Effectivement, l’édifice situé au 204, rue Principale a été construit en 1934 et était l’école du village. Après avoir loué pendant 20 ans le rez-de-chaussée du « couvent », la corporation municipale y transfère en 1965 ses archives et ses bureaux dans l’édifice devenu la mairie, dont elle fera officiellement l’acquisition le 26 février de l’année suivante. (Sources : archives municipales, Regards sur ma ville (1993), Album-souvenir des fêtes du 125e anniversaire de Saint-Basile-le-Grand (1997) et Saint-Basile-le-Grand : son cœur de village (2015)

Considérant toutes les sommes requises pour la mise aux normes de la toiture et du système de chauffage de la mairie, de même que les dépenses liées aux espaces locatifs (206, rue Principale et la roulotte de l’édifice Léon-Taillon), il était plus rentable d’investir dans la réfection du bâtiment et de procéder à son agrandissement. Ce scénario permet d’optimiser les services offerts aux citoyens, d’obtenir davantage de locaux disponibles et de demeurer propriétaire du bâtiment. Aussi, la Municipalité est fière d’annoncer officiellement que les séances ordinaires du conseil municipal pourront dorénavant se tenir dans ce même bâtiment.

Aussi, conformément à sa politique à l’égard des personnes handicapées, la Municipalité a profité de ces travaux de réfection pour rendre la mairie conforme à l’accessibilité universelle. Un ascenseur permettra d’accéder aux différents niveaux et des rampes d’accès permettront à tous d’accéder au bâtiment sans limitation.

Coût des travaux et subvention

Ces travaux, au coût de 4,5 millions de dollars, permettront d’offrir un service citoyen adapté à la réalité d’aujourd’hui. La Ville de Saint-Basile-le-Grand ne peut passer sous silence l’implication financière du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) de l’ordre de 2,5 millions de dollars provenant du programme Réfection et construction des infrastructures municipales, ce qui représente 60 % des coûts admissibles.

« En mon nom personnel ainsi qu’au nom des membres du conseil municipal, je tiens à remercier chaleureusement le gouvernement du Québec pour l’octroi de cette subvention. Grâce à ce soutien, nos citoyennes et citoyens pourront obtenir de l’information et des services plus personnalisés en se rendant à une seule adresse. Par ces travaux de réfection, le conseil municipal désire assurer une proximité avec le citoyen et le mettre au cœur même de ses décisions », de dire le maire Yves Lessard.

Échéancier

Comme pour tout projet de rénovation, la Municipalité a dû s’ajuster en fonction de diverses réalités. Ainsi, considérant les conditions météorologiques difficiles au printemps et des délais inattendus pour la livraison de matériel, un retard de 3 à 4 semaines a été annoncé. La Municipalité prévoit que les travaux seront terminés à la fin du mois de septembre prochain.

Évolution du chantier : des communications pour informer les citoyens sur les étapes franchies

Considérant le protocole d’entente liant la Ville au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, Saint-Basile-le-Grand est fière d’annoncer à ses citoyens que de l’information hebdomadaire sera déposée sur le site Web et acheminée aux médias. Ainsi, les Grandbasiloises et Grandbasilois demeureront au fait des prochaines étapes à venir et des étapes qui sont complétées.

Les citoyens pourront voir les dessous du chantier et son évolution en visitant le villesblg.ca/mairie.

  Service des communications et des relations avec les citoyens