Colline du Parlement, Ottawa

50e anniversaire du Corps de cadets 2831 Mont Bruno

MM. Guy Lacroix, Michel Picard et Bruno Labrosse à la Chambre des communes (photo : Tanya-Michelle Contente)
MM. Guy Lacroix, Michel Picard et Bruno Labrosse à la Chambre des communes (photo : Tanya-Michelle Contente)

Le conseiller municipal Guy Lacroix, responsable des loisirs sportifs, culturels et communautaires, s’est rendu à la Chambre des communes le 3 octobre dernier en compagnie du Grandbasilois Bruno Labrosse afin d’assister à la déclaration officielle du député de Montarville Michel Picard soulignant le 50e anniversaire du Corps de cadets 2831 Mont Bruno, fondé à Saint-Basile-le-Grand le 8 octobre 1968.

Cette association communautaire reconnue officiellement par la Ville offre des activités sportives, éducatives et de survie en forêt s’adressant aux jeunes de 12 à 18 ans. Le programme des cadets encourage l’esprit d’équipe, le leadership et le civisme, aide à développer la capacité de prendre des décisions, en plus d’améliorer la confiance en soi et la condition physique.

Des notes historiques ont été rassemblées par M. Labrosse, instigateur de cette commémoration, afin de rappeler l’implication du président de l’Association des citoyens, Gérard Labrosse, ancien marin de la Marine royale du Canada, de Raymond Major, ancien membre de l’Aviation royale canadienne, du major Robert Hugh Whitelaw et du lieutenant-colonel Lacroix de la Force mobile de Saint-Hubert, tous résidants de Saint-Basile-le-Grand, qui ont initié ce projet.

Avant-gardiste, le Corps de cadets 2831 Mont Bruno est le premier au Québec à avoir permis aux filles de devenir cadettes, en 1970.

« Je me joins au député Michel Picard afin de souligner le travail de toutes les personnes qui se sont investies au sein du Corps de cadets 2831 au fil des ans et l’héritage laissé aux générations actuelles et futures quant au développement de la jeunesse. Je remercie également Bruno Labrosse d’avoir initié cet évènement et ainsi avoir fait rayonner au niveau national un organisme de chez nous » a déclaré Guy Lacroix.

Motion du député Michel Picard à la Chambre des communes